Aujourd'hui à Paris
07:25 : Mise des Téfilines
08:35 : Lever du soleil
12:45 : Heure de milieu du jour
16:53 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 13 Décembre 2019 à 16:35
Sortie du Chabbath à 17:49

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Chabbath : préparer du thon mayonnaise et de la Te'hina

Rédigé le Vendredi 29 Décembre 2017
La question de Steve B.

Bonjour,

Peut-on le Chabbath préparer une salade thon mayonnaise ?

Peut-on préparer une Te'hina (rajouter l'eau à la préparation vendue dans le commerce) ?

Ces questions concernent-elles l'interdit de pétrir ou non ?

S'il est possible de le faire, faut-il le faire différemment ?

Je souhaiterais connaître l'avis du Rav Ovadia Yossef.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
17462 réponses

Bonjour,

1. La salade thon-mayonnaise doit être préparée avant l’arrivée du Chabbath [car, comme vous le mentionnez, la mayonnaise bien mélangée au thon forme une pâte assez compacte].

En cas de besoin, il est permis d’agir comme suit : placer le thon sur la mayonnaise [pas l’inverse] et remuer d’une manière inhabituelle [mouvements droite-gauche et de l’avant vers l’arrière, en forme de X]. Voir Ayil Méchoulach - Licha, chapitre 11, Halakha 6 et chapitre 12, Halakha 34, ‘Hout Chani [édition 5772], volume 1, pages 113-114, Ben Ich ‘Haï, année 2, Parachat Michpatim, Halakha 18, Or Létsion [Rav Bentsion Abba-Chaoul], volume 2, chapitre 33, Halakha 3 et 7.

Apparemment, [en ce qui concerne la mayonnaise mélangée au thon], Rav Ovadia Yossef est d’accord avec tous les décisionnaires mentionnés ci-dessus - Lire attentivement, ‘Hazon Ovadia, Chabbath, volume 4, page 283, Passage Katav.

2. En générale, la préparation de Te’hina vendue dans le commerce est sous forme d’une pâte assez liquide et fluide, bien compacte. Donc, il est permis de lui ajouter de l’eau afin de la liquéfier.

Voir Or Létsion [Rav Bentsion Abba-Chaoul], volume 2, chapitre 33, Halakha 7.

Certains décisionnaires pensent qu’il faut adopter une attitude rigoureuse, car, après y avoir versé de l’eau et avant qu’elle soit liquide, elle se transforme en pâte compacte. Voir Ayil Méchoulach, chapitre 12, Halakha 36, Chmirat Chabbath Kéhilkhata, volume 1 [édition 5770], chapitre 8, Halakha 31 et Yalkout Yossef, Chabbath, volume 3 [édition 5753], pages 405-406.

A propos de l’avis de Rav Ovadia Yossef, voir Yalkout Yossef, Chabbath, volume 3 [édition 5753], pages 405-406 et Otsar Dinim Laïcha Vélabat [édition 5765], chapitre 32, Halakha 4 :

En ce qui concerne la préparation vendue dans le commerce : le Rav Its’hak Yossef adopte une attitude permissive si elle est préparée dans la demi-heure qui précède le repas. Mais il apporte une autre opinion [citée précédemment] adoptant une attitude rigoureuse. A la fin de la note 44, il rapporte la réponse à cette question ayant été posée à Rav Ovadia Yossef : « Je ne sais pas ».

Si la Te’hina a été préparée avant Chabbath et que l’on désire la liquéfier davantage, cela est permis d’après tous les décisionnaires. Ayil Méchoulach, chapitre 12, Halakha 38.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur