Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:20 : Mise des Téfilines
08:30 : Lever du soleil
12:42 : Heure de milieu du jour
16:54 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 9 Décembre 2022 à 16:35
Sortie du Chabbath à 17:48
Afficher le calendrier

Chabbath & programme informatique qui permet de gagner de l'argent en bourse

Rédigé le Mercredi 24 Août 2022
La question de Ben C.

Bonjour,

J'ai un programme informatique qui me permet de gagner de l'argent en bourse 24h/24.

Puis-je laisser tourner ce programme tout seul (sans aucune intervention humaine) pendant Chabbath, les fêtes et Kippour ?

Merci à vous.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
7062 réponses

Chalom Ouvrakha,

Certains Rabbanim interdisent ce genre de transaction ['Helkat Ya'acov 70, Chévèt Halévi tome 5, Siman 88, Min'hat Its'hak tome 3-34 et autres], mais, en cas de besoin ou d'impossibilité de stopper le programme pour Chabbath, on pourra le tolérer.

En effet, bien qu'il soit interdit de réaliser un acte de possession le jour du Chabbath, de crainte que l'on en vienne à écrire un contrat, dans notre cas, puisque la possession se réalise de manière automatique et sans l'intervention du juif, cela est permis [selon Rabbi Akiva Eiguer 159, 'Hazon Ich Dmay Siman 9, Sé'if Katan 12, Da'at Torah 444,1, Iguérot Moché Ora'h 'Haïm tome 3-44, Maharam Chik Siman 131, Torat 'Hessed 13, Maharchag tome 2-113, Béèr Moché tome 6, Siman 84, 'Helkat Ya'acov Siman 27]. 

Nous pouvons encore ajouter comme argument que, dans notre cas, il n'y a pas lieu de craindre que l'on en vienne à écrire un contrat, puisque l'on ne connait pas l'acheteur [avis personnel].

Il est possible aussi que personne n'achètera rien ce Chabbath, et, même si quelqu'un achète, ce n'est [dans certains cas] qu'une promesse d'achat [avis personnel].

Aussi, bien qu'il y ait un interdit de tirer profit et d'obtenir des gains avec un acte réalisé le Chabbath [Se'har Chabbath], on pourra permettre, car, dans notre cas, il n'y a pas d'acte réalisé [voir Yéchou'ot Ya'acov 307,6, Maguen Avraham 244,11, selon les explications du Téhila Lédavid sur place].

Il y a aussi une dérogation à cet interdit, puisque le gain est inclus dans le capital [voir responsa Noda Biyehouda Tanyana Siman 26] et il est aussi inclus dans les autres gains de la semaine [voir Beth Yossef Siman 243].

De plus, puisque [dans certains cas] le site n'appartient pas au juif, il n'y a pas d'interdit de tirer profit dans ce cas [voir Maté Yéhouda 246 et Tossefot Rid Chabbath 18b].

On pourra donc, en cas de perte ou d'impossibilité, bloquer le site la veille de Chabbath et des fêtes, etc., s'appuyer sur les propos du Rama [244,6 et Biour Halakha sur place] et autoriser a posteriori ce genre de transactions.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA