Aujourd'hui à Paris
07:07 : Mise des Téfilines
08:15 : Lever du soleil
12:38 : Heure de milieu du jour
17:00 : Coucher du soleil
17:50 : Tombée de la nuit

Paracha Vayétsé
Vendredi 27 Novembre 2020 à 16:40
Sortie du Chabbath à 17:51
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Changer de rite après ma conversion

Rédigé le Dimanche 31 Mars 2019
La question de Anonyme

Chalom,

Si un Goy a fait sa conversion dans une synagogue Ashkénaze et a donc choisi pour des raisons pratiques le rite Ashkénaze, peut-il plus tard, après sa conversion, faire Hatarat Nédarim (annulation des vœux) pour suivre le rite Séfarade, car il habite en Erets Israël et se sent plus proche intérieurement du rite Séfarade ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
23072 réponses

Bonjour,

Il faut procéder à une Hatarat Nédarim pour le rite de la prière et les coutumes Ashkénazes.

Explications :

1. Après sa conversion, le converti peut choisir le rite qu’il désire.

Voir Ma’adané Chlomo [Rav Chmomo Zalman Auyerbakh], page 66, Halakha 8.

2. Bien que, d'une manière générale, on ne procède pas à une Hatarat Nédarim pour changer de rite, car il faut rester fidèle aux coutumes de ses ancêtres - mais dans votre cas, cela est absolument possible car vous êtes le premier de la lignée.

3. Certains de nos maîtres pensent qu’il est permis à un Ashkénaze de changer le rite de ses prières car la syntaxe des prières Séfarades permet d’atteindre des niveaux inaccessibles avec les autres prières.

Voir Kécher Goudal [Rabbi Yossef ‘Haïm David Azoulay - ‘Hida], chapitre 12, paragraphe 9, rapporté par Rav Ovadia Yossef dans Yab'ia Omer, volume 6, Ora’h ‘Haïm, réponse 10 et volume 10, Ora’h ‘Haïm, réponse 9.

4. Ci-dessous, quelques références concernant les points touchés par votre question :

Chévet Halévi, volume 6, réponse 59, volume 7, réponse 13, Kol Nidré [édition 5768], chapitre 75, notes 6-7, Yabi'a Omer, volume 10, Ora’h ‘Haïm, réponse 9, Or Létsion, volume 2, page 17 [introduction, partie 6], Avné Dérekh, volume 12, réponse 15, Oumekarev Beyamine [Rav ‘Haïm Avraham], volume 2, réponse 3, Vayachov Hayam, volume 3, réponse 10.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN