Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
06:44 : Mise des Téfilines
07:46 : Lever du soleil
13:41 : Heure de milieu du jour
19:36 : Coucher du soleil
20:20 : Tombée de la nuit

Paracha Vayélèkh
Vendredi 30 Septembre 2022 à 19:13
Sortie du Chabbath à 20:17
Afficher le calendrier

Chauve = insulte ?

Rédigé le Mardi 27 Juin 2017
La question de Cedric B.

Bonjour,

Dans Rois, chapitre 2, verset 23, on peut lire :

"Il se rendit de là à Béthel. Il suivait la montée, quand de jeunes garçons, sortant de la ville, l'insultèrent en ces termes : "Monte, chauve, monte, chauve !".".

Ma question est pourquoi la Torah considère que d'appeler quelqu'un "chauve" est une insulte ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
32171 réponses

Bonjour,

Le verset que vous mentionnez se trouve dans Mélakhim [Les Rois] 2, chapitre 2, verset 23.

Première explication

Le mot Kéréa’h mentionné dans le verset ne doit pas être traduit par « chauve ».

Il doit être traduit par ravageur, dévastateur, destructeur.

Explication :

Lorsqu’Elicha se trouvait à Yéri’ho, il rendit douces et buvables, les eaux amères de la source qui alimentait la ville [grâce à une intervention miraculeuse].

En quittant la ville pour rejoindre Beth-El, plusieurs dizaines de jeunes hommes méchants l’accostèrent.

Ces jeunes hommes étaient des porteurs d’eau. Ils gagnaient leur vie en permettant aux habitants de Yéri’ho de boire des eaux puisées dans des sources lointaines [Cf. Rachi, passage Chéhikra’hta Alénou sur Talmud Sota 46b]. Mais à présent, suite au miracle réalisé par Elicha, ils pensaient avoir perdu leur source de vie.

Ils se mirent, donc, à l’insulter en le traitant de ravageur, dévastateur, destructeur.

« Raser » est synonyme de ravager, dévaster détruire. D’où le rapport avec le mot Kéréa’h [chauve].

Voir Talmud Sota 46b et Rachi sur ce verset.

Seconde explication

En effet, Elicha était chauve. Voir Méam Loez, Radak, Métsoudat David et Malbim sur ce verset.

Les jeunes hommes l’insultèrent d’une manière dénigrante en le traitant de chauve.

Ce n’est absolument pas la Torah qui considère cela comme une insulte.

La Torah ne fait que rapporter les paroles de ces jeunes hommes.

Voir Méam Loez, Radak, Métsoudat David et Malbim sur ce verset.

Troisième explication

En le traitant de chauve, ils voulaient le rabaisser, car ils étaient au courant qu’il avait été choisi pour remplacer son grand maître, Eliyahou Hanavi.

Ils lui dirent : « Ton maître était chevelu. Toi, tu es dégarni, tu es chauve. Comment oses-tu penser être à la hauteur de ton maître. Vous avez des natures opposées ! ».

Voir Malbim sur ce verset.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN