Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:29 : Mise des Téfilines
08:36 : Lever du soleil
13:01 : Heure de milieu du jour
17:25 : Coucher du soleil
18:15 : Tombée de la nuit

Paracha Yitro
Vendredi 21 Janvier 2022 à 17:12
Sortie du Chabbath à 18:24

Hiloulot du jour
Rav Chalom Mordékhaï Schwadron (Maharcham)
Afficher le calendrier

Collier porte-bonheur, ça existe ?

Rédigé le Mardi 8 Septembre 2020
La question de Lirone P.

Bonjour Rav,

J’aurais voulu savoir s'il existe un collier porte-bonheur ?

Par exemple, je voudrais avoir un collier en or avec un petit Séfer Torah ou autre.

Est-ce que cela porte bonheur ou pas du tout ?

D’avance, je vous remercie de votre réponse.

Cordialement.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28868 réponses

Bonjour,

Il n'existe pas de tels colliers. Vous pensez bien, j'en aurais commandé une douzaine.

Malheureusement, une croyance est encrée chez un grand nombre : ils pensent, à tort, que le cours des événements de la vie peut être modifié d'une manière magique avec un fil rouge autour du poignet ou avec un pendentif dont la valeur ne dépasse pas quelques euros. 

Les gens ont, parfois, et même, assez souvent, du mal à ressentir ou à comprendre que l'accomplissement des Mitsvot ou la prière sont les meilleurs moyens d’obtenir ce dont on a besoin. Voir Chémot, chapitre 15, verset 26, Vayikra, chapitre 26, versets 3-13, et Dévarim, chapitre 11, versets 13-15.

Nous n’avons pas le droit de penser que tel collier ou quelques centimètres de fil rouge sont une garantie pour bénéficier de bénédictions ou pour être épargné de toute chose indésirable.

1. Quiconque désire la vie, qu’il étudie la Torah selon ses disponibilités. Voir Michlé, chapitre 3, verset 18 et https://www.torah-box.com/question/qu-est-ce-qui-rallonge-la-vie_15944.html

2. Quiconque désire la longévité, qu’il se lève, tous les matins, pour prier Cha’harit avec Minyan et qu’il prie Min’ha et 'Arvit au Beth Haknesset. Voir Yalkout Chimoni, Parachat Ekev, passage 871, Yalkout Chimoni sur Michlé, passage 943, Maharal dans Nétivot 'Olam, Nétiv Ha’avoda, chapitre 5.

3. Quiconque désire la bonne santé, qu’il s’efforce, dans la mesure du possible, d’accomplir toutes les Mitsvot. Voir Chémot, chapitre 15, verset 26 et Dévarim, chapitre 7, verset 15.

4. Quiconque désire la richesse, qu’il récite le Birkat Hamazone après avoir consommé du pain et qu’il fasse Nétilat Yadaïm conformément aux exigences de la Halakha. Voir Dévarim, chapitre 7, verset 13, Téhilim 37, verset 25, Choul'han ‘Aroukh - Ora’h ‘Haïm, chapitre 158, Halakha 9-10.

5. Quiconque désire la joie, qu'il s'efforce - dans la mesure du possible - d'étudier la Torah. Voir Téhilim 19, verset 9.

A ce sujet, voir : https://www.torah-box.com/question/le-fil-rouge-du-kotel_5173.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN