Aujourd'hui à Paris
04:25 : Mise des Téfilines
05:51 : Lever du soleil
13:49 : Heure de milieu du jour
21:46 : Coucher du soleil
22:45 : Tombée de la nuit

Paracha Nasso
Vendredi 5 Juin 2020 à 21:31
Sortie du Chabbath à 22:55

Hiloulot du jour
Rav Yaakov 'Haïm Sofer (Kaf Ha'hayim)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Combien de temps a-t-on pour faire la Brakha sur un éclair ?

Rédigé le Mardi 4 Décembre 2018
La question de Patricia S.

Chavou'a Tov,

Combien de temps a-t-on pour réciter la bénédiction sur un éclair ou un arc en ciel ?

Du fait que je suis handicapée, il me faut le temps de la prendre.

Merci et Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
20419 réponses

Bonjour,

La Brakha à la vue de l’arc en ciel

Lorsque l’on aperçoit un arc en ciel, il faut réciter la Brakha : Baroukh Ata Ado-nay, Élo-hénou Mélekh Ha'olam, Zokhèr Habrit [Vé]Néémane Bivrito Vékayam Bémaamaro.

Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 229, Halakha 1.

A priori, il faut voir tout l’arc en ciel ou tout au moins, sa majeure partie.

Voir Halakha Broura, volume 11, page 484.

Il n‘est pas obligatoire d’être debout pour réciter cette Brakha.

Voir Pisské Techouvot, chapitre 229, passage 1.

Tant que l’arc en ciel est visible, il est possible de réciter la Brakha.

Voir Pisské Techouvot, chapitre 229, passage 1.

Il ne faut pas attarder son regard sur l’arc en ciel.

Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 229, Halakha 1.

La Brakha à la vue des éclairs

Si vous êtes Séfarade

De nombreux Séfarades ont l’habitude de réciter la Brakha sans prononcer les noms d’Hachem, Ado-nay et Élo-hénou.

Voir Kaf Ha’haïm, chapitre 227, passage 1, Or Létsion, volume 2, chapitre 14, Halakha 47, Dvar Halakha, page 342.

Dans le Yalkout Yossef, corrections éditées en 5764, chapitres 225-227, pages 763, Halakha 3, il est écrit ce qui suit : lorsque l’on aperçoit les éclairs, il est préférable d’attendre les bruits du tonnerre [qui suivront] et de réciter uniquement la Brakha du tonnerre [avec les noms d’Hachem], mais uniquement si c’est dans les 2-3 secondes qui suivent le tonnerre. Voir aussi, Yé’havé Da’at, volume 2, question 27.

Dans le Halakha Broura, volume 11, chapitre 227, apparaît une discussion avec l’auteur du Yalkout Yossef.

Si vous êtes Ashkénaze

Dans les communautés ashkénazes, il est habituel de réciter la Brakha en prononçant  les noms d’Hachem.

Voir Michna Broura, chapitre 227, passage 5, Michna Broura, édition Dirchou, chapitre 227, note 2, Vézot Habrakha, chapitre 17, Pisské Tchouvot, chapitre 227, passages 3 et 6.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN