Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:19 : Mise des Téfilines
08:29 : Lever du soleil
12:42 : Heure de milieu du jour
16:54 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 9 Décembre 2022 à 16:35
Sortie du Chabbath à 17:48
Afficher le calendrier

Comment agir face à un enfant Cohen ou Lévy qui monte à la Torah ?

Rédigé le Jeudi 28 Octobre 2021
La question de David D.

Bonjour Rav,

En rapport avec la lecture de la Torah pour un enfant dès l'âge de 6ans, tout au moins pour sa partie, est-ce valable également s'il est Cohen ou Levy et, dans ce cas, conserver sa préséance ?

La réponse de Rav David COHEN
Rav David COHEN
230 réponses

Bonjour,

Théoriquement, un enfant (plus de 6/7ans) pourrait monter au Séfer Torah, que ce soit le Chabbath, ou même en semaine [‘Hazon Ovadia page 245, Yé’havé Da'at tome 4, Siman 23]. Cependant, cela est à condition que l’enfant soit capable de lire correctement en même temps que le "Ba'al Koré" (le lecteur), chose assez rarissime (de nos jours). De plus, il convient de rappeler que certains se montrent plus sévères que la loi stricte, en s’abstenant de faire monter un enfant non Bar-Mitsva, excepté la montée du Maftir [Michna Beroura 282,12] ou certains Mossifim [Kaf Ha’haïm 282,24].

Dans certaines communautés, l’usage est de tolérer de faire monter à la Torah un enfant proche de sa Bar Mitsva ['Alé Hadass 19,7, 'Atérèt Avot tome 3, chap. 31,5, 'Hazon Ovadia pages 248/249].

Il n’y a pas de différence à ce que l’enfant soit Cohen ou Lévy, la règle est la même que celle susmentionnée, à moins que l’on se retrouve avec un Minyan où le seul Cohen présent n’est pas Bar Mitsva ET qu’il est capable de lire en même temps que le lecteur, auquel cas il aura priorité pour monter "Richone".

En effet, selon la majorité des A’haronim, la Mitsva de "Vékidachto", d’honorer le Cohen, s’applique même pour un Cohen non Bar Mitsva [Erekh Hachoul’han 282,6, ‘Hazon Ovadia Chabbath tome 2, page 249, à l’encontre de l’opinion du Maguen Avraham retenu par le Michna Beroura 282,12].

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav David COHEN