Aujourd'hui à Paris
06:42 : Mise des Téfilines
07:43 : Lever du soleil
13:04 : Heure de milieu du jour
18:25 : Coucher du soleil
19:10 : Tombée de la nuit

Paracha Terouma
Vendredi 28 Février 2020 à 18:13
Sortie du Chabbath à 19:21


Hiloulot du jour
Rav Nathan Tsvi Finkel (Saba De Slabodka)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Comment inciter mes élèves à faire leur Téfila ?

Rédigé le Lundi 13 Janvier 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

J'enseigne le Kodech à des élèves (filles) de 10-12ans, et je commence la matinée en leur faisant faire la Téfila.

Certaines ont du mal à la faire et d'autres n'arrivent pas à suivre dans le Siddour.

J'aurais voulu avoir un conseil pour les inciter à bien faire la Téfila sans avoir à les forcer ou les menacer d'une sanction.

Merci beaucoup pour vos précieux conseils.

La réponse de Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU
Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU
264 réponses

Chalom Ouvrakha,

La prière est un moment de plaisir que l'on a avec D.ieu, donc la seule façon d'inculquer l'amour de la prière est par l'amour et la douceur. Il ne faut sûrement pas réprimander pour aimer.

La difficulté de la prière est due au fait que l'on n'arrive pas à prendre conscience de son impact et qu'on ne réalise pas la force de la spiritualité.

La Guémara Brakhot 5 commente : "Kouroum Zoulout", la prière a une grandeur sublime que les gens dénigrent.

Le Rav Dessler dit que la meilleure manière d'introduire une notion à un enfant est par le dessin. Or, on ne peut pas dessiner l’émotion vécue pendant la prière ! C'est pour cela qu'il faut raconter des histoires de gens simples et de Tsadikim qui ont vu leurs prières s'exhausser. N’hésitez donc pas à le faire avant de débuter "Modé Ani".

Je l'ai déjà fait en France dans une classe de façon quotidienne et la prière s'est merveilleusement déroulée. Les enfants s'identifient de façon incroyable, surtout les filles qui sont, par définition, plus sensibles !

A cet âge là, on peut modeler les enfants et leur donner le goût de la prière et, ce, pour toute leur vie. Et si c'est vous qui en êtes l'investigatrice, c'est vous qui en serait gagnante.

Dites-leur qu'elles sont des diamants qu'il faut tailler grâce à la prière.

Grâce aux histoires, vous matérialisez la force de la prière et, ainsi, les enfants sauront qu'elles peuvent demander tout ce qu'elles veulent.

Un de mes maîtres, le Rav Elalouf, disait : "Un enfant peut prier pour que son père lui achète un vélo !".

Vos élèves vont s'impliquer pour recevoir ce dont elles rêvent. Elles seront, grâce à vous, des femmes qui se délecteront de leurs prières et prieront pour leurs enfants, Amen.

Que l'on mérite de voir et de croire en la force de nos prières !

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Rav Eliahou Eliézer Dessler.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU
Projet dédié par un généreux donateur