Cuire du foie avec du lait, permis ?

Rédigé le Jeudi 31 Décembre 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

On m'a dit qu'on pouvait cuire du foie avec du lait car le foie n’a pas le statut de viande, le confirmez-vous ?

J'aimerais avoir votre validation avant d'accepter cette affirmation comme "vraie".

Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
24580 réponses

Bonjour,

1. Il est strictement interdit de cuire du foie avec du lait. Voir Min'hat 'Hinoukh, Mitsva 92, passage 9, Peri Méguadim - Michbétsot Zahav, chapitre 87, paragraphe 1, passage Véhiné. L'auteur du Noda' Biyouda [volume 1, Yoré Déa, réponse 29] dit : "Quiconque permet une telle chose a le statut de Bène Sorère Oumoré."

2. Après avoir consommé du foie, il faut attendre 6 heures pour consommer des produits laitiers. Que ce soit du foie de volaille ou du foie de veau.

3. Il est strictement interdit de cuire des produits laitiers dans un ustensile où l'on a cuit du foie.

4. D'après certains de nos maîtres, s'il s'agit de foie de volaille, il n'est pas interdit de le cuire avec des produits laitiers et surtout si c'est pour la préparation de solutions médicamenteuses ou pour sa Parnassa. Voir Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 87, Halakha 3, Yalkout Yossef - Issour Véhéter, volume 3, page 130, Halakha 17.

IL VA SANS DIRE que, comme mentionné précédemment, la consommation d'un tel mélange reste strictement interdite et il faudra réserver des ustensiles prévus pour cet effet. Voir Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 87, Halakha 3.

5. Le Maharam Chif, passage Odot sur Talmud 'Houlin 117b ainsi que le Peri Méguadim - Michebétsot Zahav, chapitre 87, passage 1 traitent d'un cas où du foie de veau a été frit [pas cuit] avec du beurre par inadvertance. Dans le cadre de ces réponses, il n'est pas possible de détailler ce cas. Voir Pné Hachoul'han - Bassar Bé'halav [Rav Rephaël Sadin], page 53, paragraphe 4.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN