Dormir dans la maison du défunt pendant les Chiva'

Rédigé le Lundi 26 Octobre 2020
La question de Anonyme

Bonsoir Rav,

J'ai entendu parler d'une obligation pour les endeuillés de dormir dans la maison du défunt pendant les 7 jours.

Pourriez-vous m'en dire plus ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28263 réponses

Bonjour,

1. Une telle obligation n'existe pas. Il s'agit d'une Mitsva / coutume connue, certes, mais adoptée dans la mesure du possible. Voir 'Hokhmat Adam, Klal 165, Halakha 11 et Badé Hachoul'han, passage 28 sur Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 376, Halakha 3.

2. Cependant, pour le bien de la Néchama du défunt, il est bien que les prières des sept jours soient organisées dans sa maison [où il y aura, alors, une présence Divine particulière] ou dans la maison des endeuillés [idem].

Voir Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 376, Halakha 3, chapitre 384, Halakha 3, 'Alé Hadass, chapitre 23, paragraphe 18, Nétivot Hama'arav, édition 5766, page 318, note 82, Badé Hachoul'han, passage 26 sur Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 376, Halakha 3.

3. Le premier soir suivant l'enterrement, certains ont la coutume de ne pas dormir dans la maison des endeuillés afin de ne pas avoir l'obligation d'y dormir les six soirs suivants.

Il s'agit d'une coutume qu'il ne faut pas observer et dont l'origine est incertaine et obscure.

Voir 'Atéret Avot, volume 3, chapitre 33, paragraphe 99.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN