Logo Torah-Box

Endeuillé, qu'est-il interdit d'acheter ?

Rédigé le Jeudi 23 Novembre 2023
La question de Vanessa G.

Bonjour Rav,

Qu'est-ce qui n'est pas permis d'acheter à une personne pendant l'année de deuil de son père ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
37922 réponses

Bonjour,

Voici les détails essentiels [à quelques exceptions près] concernant votre question.

J'ai ajouté quelques détails supplémentaires afin que vous puissiez en faire part aux différents proches de la famille.

1. Il n’est pas interdit de fumer durant les sept jours suivant l’enterrement et à plus forte raison après les sept jours, excepté durant Chabbath et fêtes.

2. Durant les sept jours suivant l’enterrement, on ne prend pas un bébé dans les bras, sauf s’il s’agit d’un besoin le concernant.

3. Depuis l’enterrement jusqu’à la fin des 30 jours [pour tous les proches excepté les parents] / 12 mois [pour les parents] suivant l’enterrement, on n’écoute pas de musique. Un professionnel de la musique peut travailler après les 7 jours.

4. Après les sept jours suivant l’enterrement, il est permis de déménager, d’acheter des meubles et des appareils ménagers, ou de faire des travaux chez soi.

5. Après les sept jours, il est permis de partir en vacances avec la famille restreinte mais pas en voyage organisé.

6. Dans les 30 jours [pour tous les proches excepté les parents] et dans les 12 mois [pour les parents], on ne donne pas de cadeau à l’endeuillé. Si ce dernier est dans le besoin, cela est permis.

7. Si l’endeuillé est un Bar Mitsva, une fiancée ou un ‘Hatan, cela est permis [après les 7 jours].

8. Si la femme est endeuillée, il est permis à son mari de lui offrir un cadeau [s’il s’agit d’un habit ; voir plus bas].

9. Dans certaines communautés Séfarades, il est permis d’assister à une Séoudat Mitsva sans musique, excepté le repas d’un mariage ou des Chéva’ Brakhot même au moment où il n’y a pas de musique.

10. Dans les communautés Ashkénazes, on ne participe à aucun "repas de fête", sauf dans certains cas.

11. Dans les 30 jours [pour tous les proches excepté les parents] et dans les 12 mois [pour les parents], il est permis d’assister à une ‘Houppa, mais il faudra se tenir dans une pièce attenante, sauf si elle est organisée en intérieur [il sera permis d’y assister en essayant de se tenir en retrait].

12. Pour les ongles, cliquez sur ce lien et lisez les paragraphes 9-10 : https://www.torah-box.com/question/quand-ne-pas-se-couper-les-ongles_6719.html

13. Pour le rasage et la coupe des cheveux, cliquez sur ce lien : https://www.torah-box.com/question/apres-le-mois-de-deuil-se-raser-seul_50784.html

14. Porter un nouvel habit - il y a plusieurs coutumes à ce sujet. Dans certaines communautés Séfarades, on porte un nouvel habit après les 30 jours [pour tous les proches excepté les parents], et après 2 mois pour les parents. Dans les communautés Ashkénazes, on ne porte pas de nouvel habit durant les 12 mois pour les parents. En cas de besoin, il y a une solution.

Tout n’est pas dit à ce sujet.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN