Horaires du Chabbat
à
Sortie du Chabbath à

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Estomac de la vache percé, qu'en est-il de son lait ?

Rédigé le Lundi 7 Janvier 2019
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

J'ai une question par rapport à la Cacheroute du lait.

J'ai entendu dire que l’estomac de la vache pouvait être percé pour améliorer la rentabilité.

De ce fait, elle devient Tarèf, et son lait l'est donc aussi...

Cela est-il vérifié de nos jours ?

Si c'est le cas, cela empêche donc de consommer les produits de la liste du Consistoire contenant du lait non-surveillé, vu qu'un paramètre assez important change...

Merci d'avance pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19186 réponses

Bonjour,

Vous soulevez un problème sérieux et réel.

Certains décisionnaires pensent, en effet, que même si l’on adopte une attitude permissive pour le lait non surveillé, nous ne sommes pas épargnés de la crainte qu’il provienne d’une bête ayant le statut de Tréfa [atteinte à l’un de ses membres intérieurs], ce qui est interdit selon la Halakha. Voir Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 81, Halakha 1-2.

Mais bien entendu, d’après certains décisionnaires, il n’y a pas lieu d’interdire le lait non surveillé, et ce pour plusieurs raisons.

L’une des raisons [controversée par certains] mentionnées par le Rav Belski [Massora, volume 10] est qu’en général, la bête a une durée de vie supérieure à 12 mois [ce qui prouve qu’elle n’est pas Tréfa]. Donc, le lait est permis même avant les 12 mois qui suivent « l’intervention chirurgicale ».

D’après certains, on se base sur la majorité des bêtes qui ne sont pas touchées par ce problème.

Selon Rav Tsvi Pessa'h Franck [Har Tsvi, Yoré Déa, réponse 36], il est permis de mélanger le lait à propos duquel nous avons un doute dans un lait à propos duquel nous n’avons pas de doute [chose qui n’est pas permise dans tous les cas].

Tout n’a pas été dit à ce sujet, mais cela est suffisant pour étancher votre soif - avec du lait Chamour, de préférence :)

Ci-dessous, quelques références à ce sujet :

Voir Halikhot Sadé [Rav Zéev Vitman], volume 94, pages 14-29, Te’houmine [Rav Zéev Vitman], volume 22, année 5762, pages 455-468, Binetiv Ha’halav [Rav Dov Landau], pages 20-26, Proyect Hachout, recherche ‘Halav /2/Tréfa, Techouvot Véhanhagot, volume 16, réponse 30, Habéer, volume 21-22, année 5763, pages 106-156, volume 24, année 5764, pages 76-87 / 94-109, Or Israël [Monsey], volume 43, année 5766, pages 138-144, Yabia Omer, volume 8, Yoré Déa, réponse 2, Har Tsvi, Yoré Déa, réponse 36, Ham’yan [Rav Tsvi Arnon], année 5755 [3], volume 35, pages 49-56.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur