Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:24 : Mise des Téfilines
08:31 : Lever du soleil
13:03 : Heure de milieu du jour
17:35 : Coucher du soleil
18:24 : Tombée de la nuit

Paracha Michpatim
Vendredi 28 Janvier 2022 à 17:23
Sortie du Chabbath à 18:34

Hiloulot du jour
Rav Mena'hem Mendel De Kotzk
Afficher le calendrier

Faire 10 jeûnes avant Kippour

Rédigé le Dimanche 16 Septembre 2018
La question de Anonyme

Erev Tov,

Certaines personnes font 10 jeûnes avant Yom Kippour, en rapport avec les 10 jours de Téchouva.

Savez-vous d'où vient cette coutume ? Avez-vous une source ?

Gmar 'Hatima Tova.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28931 réponses

Bonjour,

Vous désirez connaître les sources de la coutume consistant à jeûner 10 jours avant Yom Kippour. Attention, il ne s’agit pas d’une obligation.

Nous allons tenter, Bé’ézrat Hachem, de satisfaire votre requête :

1. Choul'han ‘Aroukh [Rama] - Ora’h ‘Haïm, chapitre 581, Halakha 2 et chapitre 562, Halakha 2,

2. Beth Yossef, fin du chapitre 581,

3. Darké Moché, chapitre 581, passage 5,

4. Tour, chapitres 562, 581, 597,

5. ‘Hayé Adam, Klal 138, Halakha 2,

6. Kitsour Choul'han ‘Aroukh [Rav Chlomo Gantsfried], chapitre 128, Halakha 12,

7. Michna Broura, chapitre 581, passage 6 et chapitre 568, passage 19,

8. Aroukh Hachoul’han, chapitre 581, Halakha 9,

9. Minhagueï Maharits Halévi [Rav Tossef Tsvi Halévi Diner], chapitre 21, Halakha 8, note 20,

10. Biour Hagra sur Choul'han ‘Aroukh [Rama] - Ora’h ‘Haïm, chapitre 581, Halakha 2 au nom de Psikta Derav Kahana.

Etant donné qu’il est interdit de jeûner durant les deux jours de Roch Hachana, durant le Chabbath [qui est dans les 10 jours de pénitence] et la veille de Yom Kippour, il manque donc quatre jours.

C’est pourquoi, ils sont remplacés par 4 autres jours avant Roch Hachana.

Comme mentionné plus haut, il ne s’agit pas d’une obligation, mais d’une coutume adoptée par ceux qui ont atteint un certain niveau spirituel.

Cependant, dans les communautés Ashkénazes, certains ont l’habitude de jeûner durant le premier jour des Seli’hot.

Voir Michna Broura, chapitre 581, passage 15.

Nos Sages, les ‘Hakhamim, disent que pour obtenir un pardon de ses fautes, il y a plusieurs moyens d’une très grande efficacité : la prière, le Tsédaka et la Techouva...

Voir Talmud Roch Hachana 16b : Véamar Rabbi Its’hak, Arba’a Devarim Mekar’in Gzar Dino Chel Adam.

Etant donné que le jeûne, associé au processus de la Techouva est une bonne chose, c’est pourquoi, cette coutume a vu le jour depuis l’aube de notre histoire.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN