Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:29 : Mise des Téfilines
08:36 : Lever du soleil
13:01 : Heure de milieu du jour
17:25 : Coucher du soleil
18:15 : Tombée de la nuit

Paracha Yitro
Vendredi 21 Janvier 2022 à 17:12
Sortie du Chabbath à 18:24

Hiloulot du jour
Rav Chalom Mordékhaï Schwadron (Maharcham)
Afficher le calendrier

Faire "Chéhé'héyanou" sur un nouveau masque ?

Rédigé le Vendredi 6 Novembre 2020
La question de Etan P.

Kvod Harav,

Dois-je réciter Chéhé'héyanou sur un nouveau masque lavable que j’utiliserai tous les jours ? Qu'en est-il d'un masque jetable ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28868 réponses

Bonjour,

1. On ne récite jamais la Brakha Chéhé'héyanou sur un nouvel équipement médical, car cela laisserait sous entendre que l'on éprouve de la joie en sachant que l'on a des problèmes de santé. Il en est de même pour le masque porté en cette période d'épidémie, permettant de protéger et d'être protégé contre le virus [qui ne peut pas être une source de joie] ; et à plus forte raison s'il s'agit d'un masque jetable.

Nos maîtres, les décisionnaires, traitent de cette question à propos d'un nouveau dentier, une nouvelle chaise roulante ou des lunettes.

Voir Béer Moché, volume 5, réponse 67, Hakhi Itmar [Rav Itamar Toap], page 63, Birkat El'azar [Rav El'azar Baroukh Boald], page 73, "Chéhé'héyanou" [Rav Moché Hacohen], page 128.

2. Il est à noter que, comme les chaussettes, le masque n'est pas un habit suffisamment "important" ; donc, il ne peut pas entraîner l'obligation de réciter la Brakha Chéhé'héyanou.

Voir Kaf Ha'haïm, chapitre 223, passage 45 et Birkat El'azar, page 87, passage Ousvarat, "Chéhé'héyanou" [Rav Moché Hacohen], page 125.

3. Il va sans dire qu'il est toujours recommandé d'être reconnaissant envers Hachem pour chaque instant où il nous est possible de respirer et de vivre dans un monde où l'on peut accumuler des mérites infinis à chaque instant. Voir Midrash Rabba, chapitre 14, passage 9 sur Béréchit et Malbim sur Téhilim 150, verset 6.

4. Si le port du masque vous envahit d'une joie sans bornes, il vous est possible de réciter la Brakha en pensée, à condition de ne pas bouger les lèvres. Voir Rambam, Hilkhot Brakhot, chapitre 1, fin de la Halakha 7.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN