Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:27 : Mise des Téfilines
06:39 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:11 : Coucher du soleil
22:02 : Tombée de la nuit

Paracha Vaet'hanane
Vendredi 12 Août 2022 à 20:53
Sortie du Chabbath à 22:03

Hiloulot du jour
Rav Amram Ben Diwan
Afficher le calendrier

Femme Sofer, permis ?

Rédigé le Dimanche 8 Avril 2018
La question de David S.

Bonjour,

Une femme peut-elle être Sofer ?

Si oui, comment cela se passe concernant Nidda ?

Sinon, étant donné qu'elle a l'obligation d'écouter la Méguila par exemple, il serait donc logique qu'elle ait le droit d'en écrire une.

Qu'en est-il des autres métiers à rôle "religieux", tel que Cho'het par exemple ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31588 réponses

Bonjour,

Les Téfilines

Les Parachiot [parchemins] de Téfilines écrites par une femme ne sont pas Cachères. Il faut les placer dans une Gueniza en y faisant un signe permettant de savoir qu’elles ne sont pas utilisables.

Nos Sages, les ‘Hakhamim, nous enseignent : c’est uniquement ceux qui sont soumis à l’obligation de porter les Téfilines qui peuvent écrire des Téfilines, des Mézouzot ou un Séfer Torah [Késset Hassofer [Rav Chlomo Gantsfried], chapitre 1, Halakha 2 et Lichkat Hassofer, passage 3].

Cet enseignement est tiré du verset nous enjoignant l’obligation de les porter.

Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 39, Halakha 1, Rambam, Hilkhot Téfilines, chapitre 1, Halakha 13, Talmud Guitin 45b et Késset Hassofer [Rav Chlomo Gantsfried], chapitre 1, Halakha 2.

Il en est de même pour toutes les réparations des boitiers des Téfilines.

Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 39, Halakha 2.

Les Mézouzot

Les Mézouzot écrites par une femme ne sont pas Cachères. Il faut les placer dans une Gueniza en y faisant un signe permettant de savoir qu’elles ne sont pas utilisables.

Voir Talmud Guitin 45b, Tossefot, passage Kol Chéyechno Bikchira, Késset Hassofer [Rav Chlomo Gantsfried], chapitre 1, Halakha 2, Halakha Broura, volume 3, page 241 et Michna Broura, chapitre 39, passage 1.

La Méguila

Une femme ne doit pas écrire une Méguila même si elle connait parfaitement toutes les lois et toutes les exigences de la Halakha concernant l’écriture des lettres.

Si l’on ne dispose que d’une Méguila écrite par une femme [connaissant parfaitement toutes les lois et toutes les exigences de la Halakha concernant l’écriture des lettres], il est possible de l’utiliser [avec Brakha].

Voir Cha'aré Techouva, passage 3 sur Choul'han ‘Aroukh, chapitre 691, Késset Hassofer [Rav Chlomo Gantsfried], chapitre 28, Halakha 9 et explications dans Lichkat Hassofer, passage 7, Pisské Techouvot, chapitre 691, passage 6.

Le Séfer Torah

Le Séfer Torah écrit par une femme n’est pas Cachère. Il faut le placer dans une Gueniza en y faisant un signe permettant de savoir qu’il n’est pas utilisable.

Voir Halakha Broura, volume 3, page 241 et Michna Broura, chapitre 39, passage 1, Késset Hassofer [Rav Chlomo Gantsfried], chapitre 1, Halakha 2.

La Che’hita

Théoriquement, selon les Séfarades, une femme pourrait faire la Che’hita, mais, de nos jours, il ne faut pas agir de la sorte.

Voir Tossefot, passage Hakol Cho’hatin sur Talmud ‘Houlin 2a, Rambam, Hilkhot Che’hita, chapitre 4, Halakha 4, Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 1, Halakha 1 et Kaf Ha’haïm, Yoré Déa, chapitre 1, passages 10-15.

Selon les Ashkénazes, une femme ne peut pas faire la Che’hita.

Voir Rama sur Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 1, Halakha 1.

La vérification du couteau

Il est interdit à une femme de procéder à la vérification du couteau utilisé pour faire la Che’hita.

Voir Kaf Ha’haïm, Yoré Déa, chapitre 1, passage 15.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN