Logo Torah-Box

Grossesse & vomissements, comment faire ma 'Amida ?

Rédigé le Dimanche 26 Juin 2022
La question de Anonyme

Bonjour,

Je suis en début de grossesse et je vomis quasiment systématiquement lorsque je fais ma 'Amida.

Est-ce que je peux la faire dans ma tête afin de ne pas vomir et de pouvoir la faire jusqu'à la fin ?

Et est-ce que je peux la faire assise ?

Merci pour tout.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38630 réponses

Bonjour,

1. Si vous êtes envahie d'une extrême faiblesse et qu'il ne vous est pas possible d'être debout pour la 'Amida, il est permis de la réciter en étant assise et en ayant les pieds joints.

2. Dans la mesure du possible, vous ferez les efforts de vous lever aux quatre endroits de la 'Amida où il faut se prosterner [pour se prosterner].

3. Si cela n'est pas envisageable, ce n'est pas grave.

4. Si une fatigue sans pitié s'est abattue sur vous, il est permis de la réciter en étant allongée - sur le côté. Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 94, Halakha 6 et Pisské Techouvot, chapitre 94, passage 10.

5. Dans la mesure du possible, il faut, au moins, bouger les lèvres. Si ce n'est pas possible, ce n'est pas grave.

Choul'han 'Aroukh, chapitre 101, Halakha 2, Michna Broura, passages 5-6, Maguène Avot, volume 1, édition 5774, page 102, note 63, Pisské Techouvot, chapitre 101, passage 4, Rambam, Hilkhot Brakhot, chapitre 1, Halakha 7, Ben Ich 'Haï, année 1, Parachat Matot, Halakha 14, Kaf Ha'haïm, chapitre 209, passage 15, Pisské Techouvot, chapitre 62, passage 3, Nétivot Hama'arav [édition 5766], page 28, Halakha 81.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et  vous bénisse.

Echet Haïl Aujourd’hui souple

Echet Haïl Aujourd’hui souple

Partir à la découverte de la Echet ‘Haïl, c’est partir à la découverte de soi-même. À la fois puissant et inspirant, cet ouvrage remarquable conduira chaque femme à comprendre comment la Torah l’aide à tracer sa propre voie.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN