Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Halakhot pour une Brit-Mila après Roch 'Hodech Av

Rédigé le Lundi 16 Juillet 2018
La question de Yvan H.

Chavou'a Tov,

Ma femme a accouché jeudi Baroukh Hachem, et la Brit Mila aura lieu jeudi prochain en bonne santé, si D.ieu veut.

Sachant que nous sommes en pleine période de Ticha' Béav, j'aimerais connaître les Halakhot pour les Séfarades pour la Mila et la Bilada.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19174 réponses

Bonjour,

La Bilada

Elle peut être organisée comme à l’accoutumée. Mais il ne faudra pas consommer de viande et de vin. D’après certains, cela est permis.

Voir Né’hamat Israël, chapitre 25, Halakha 4, Kol Hamitabel Alé’ha, page 138-139.

A propos de la Bilada, voir :

http://www.torah-box.com/question/deroulement-d-une-bilada_13125.html

La Brit Mila

Ci-dessous, les détails essentiels :

1. Porter les habits de Chabbath

Il est permis au papa, à la maman, au Sandak, au Mohel et à celui qui apporte le bébé de porter les habits de Chabbath. Voir Loua’h Dinim Ouminhagim, Ahavat Chalom, année 5778, page 542.

2. Chéhé’héyanou

On récite la Brakha Chéhé’héyanou lors de la Brit Mila,

3. Le verre de vin lors des Brakhot de la Brit Mila

Pour les Séfarades, il est possible de consommer le verre de vin [sauf s’il y a une autre coutume dans la communauté en question]. Voir Loua’h Dinim Ouminhagim, Ahavat Chalom, année 5778, page 535.

Pour les Ashkénazes, c’est un garçon âgé de 5-6 ans qui boit le vin.

4. La viande et le vin durant le repas

Pour les Séfarades, il est permis de consommer de la viande [« à volonté »] et du vin [avec modération] durant le repas. Voir Loua’h Dinim Ouminhagim, Ahavat Chalom, année 5778, page 535 - Sauf s’il y a une coutume différente dans la famille en question.

Pour les Ashkénazes : dans la semaine du 9 Av, la consommation de viande est permise uniquement pour la famille proche et uniquement pour une dizaine d’autres personnes. Voir Né’hamat Israël, chapitre 25, Halakha 2.

5. Se couper les cheveux et se raser

Cette année - où il n’y a pas de Chavou'a Ché’hal Bo, cela est permis, pour le père du bébé, le Mohel et le Sandak.

Dans certaines communautés Ashkénazes, on adopte une attitude rigoureuse.

Voir Kol Hamitabel Aléha, page 23 et Né’hamat Israël, chapitre 6, Halakha 6.

6. Prendre un bain

Cette année - où il n’y a pas de Chavou'a Ché’hal Bo, il est permis de prendre un bain.

Il est permis à la maman de prendre un bain à l’eau chaude. Voir Cha’ar Hatsiyoun, chapitre 551, passage 94, Né’hamat Israël, chapitre 15, Halakha 15 et Kol Hamitabel Aléha, page 93.

Pour les Ashkénazes : uniquement à l’eau froide, si cela est nécessaire.

7. Chanter

Il faut se conformer aux coutumes de l’endroit où l’on se trouve.

D’après certains, il est permis de chanter et, selon d’autres, il est permis de jouer de la musique.

Voir Kol Hamitabel Aléha, pages 11-12.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur