c Question au Rav : 'Hanoukia et bougeoirs en argent, Ségoula pour l'éducation des enfants ?

'Hanoukia et bougeoirs en argent, Ségoula pour l'éducation des enfants ?

Rédigé le Jeudi 2 Juillet 2020
La question de Aurelie L.

Chalom Rav,

Est-il vrai qu'il est écrit dans le Choul'han 'Aroukh que le fait d'acheter une 'Hanoukia et des bougeoirs de Chabbath en argent est une bonne Ségoula pour l'éducation vers la Torah ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
26633 réponses

Bonjour,

1. L'enseignement auquel vous faites allusion est "mentionné" à plusieurs reprises.

Voir Talmud, Chabbath 23b, Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 263, Halakha 1, Michna Broura, chapitre 263, passage 2, ainsi que dans les écrits de tous nos maîtres, les décisionnaires.

2. Mais attention, la matière des bougeoirs et de la 'Hanoukia n'est pas une condition sine qua non.

Ce sur quoi nos Sages, les 'Hakhamim, mettent l'accent, c'est, essentiellement, l'accomplissement de tous les détails de la Mitsva, d'une manière scrupuleuse et sans faille : heure de l'allumage, récitation de la Brakha, qualité des bougies, des mèches et de l'huile, endroit de l'allumage, durée pendant laquelle les bougies doivent brûler, etc.

3. L'un des détails de la Mitsva est le Hidour : l'accomplir de la plus belle manière possible.

Donc, si les moyens le permettent, il est bien d'acheter des bougeoirs en argent - ce qui n'est pas une condition indispensable pour accomplir la Mitsva.

Voir Pisské Techouvot, édition 5771, chapitre 264, passage 8.

4. La valeur de la Mitsva accomplie par celle qui n'a pas les moyens d'acheter des bougeoirs en argent est identique à celle de ceux qui accomplissent la Mitsva avec de tels bougeoirs !

Voir Mena'hot, chapitre 13, Michna 11, Talmud, Chevou'ot 15a, Rachi sur Vayikra, chapitre 1, verset 17.

5. Il est à noter que l'utilisation de l'huile d'olive est, également, une immense Ségoula pour mériter des enfants qui illumineront le monde par leur sagesse et leur bonne conduite.

Voir Ma'hzik Brakha ['Hida], chapitre 264, passage 2 et Pisské Techouvot, édition 5771, chapitre 264, passage 5.

Mais attention !!! Rien ne vaut une bonne éducation soignée et des prières incessantes.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN