Aujourd'hui à Paris
06:30 : Mise des Téfilines
07:33 : Lever du soleil
12:34 : Heure de milieu du jour
17:34 : Coucher du soleil
18:20 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20

Hiloulot du jour
Ra'hel Iménou (Notre Matriarche Rachel)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Invalider une conversion, possible ?

Rédigé le Mercredi 12 Juillet 2017
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

J'aimerais savoir s'il est possible de retirer la conversion d'un converti ?

Est-il possible qu'une conversation ne soit "finalement" pas valable pour une raison ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22679 réponses

Bonjour,

Théoriquement

1. Si, au moment de la conversion, les membres du Beth-Din [tribunal rabbinique] étaient convaincus de la profonde sincérité du candidat à la conversion, mais qu’après une assez longue période [quelques années, par exemple], le converti se conduit - même partiellement - comme auparavant, sa conversion n’est pas remise en cause. Il reste juif, mais il a le statut d’un juif Moumar : son vin est inapte à la consommation, il est interdit de consommer les aliments qu’il cuisine, il ne peut pas compléter un Minyan, etc.

2. D’après certains décisionnaires, son statut doit faire l’objet d’une analyse sérieuse et approfondie ; et, dans certains cas, la conversion est annulée.

3. Si l’on réussit à prouver [c.q.f.d.] que sa sincérité - à l’époque de la conversion - n’était ni absolue ni tranchante, son statut de converti est annulé.

Pratiquement

Il ne faut rien faire sans que le cas soit présenté à une autorité rabbinique compétente !

Voir :

Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 268, Halakha 12,

‘Aroukh Hachoul’han, chapitre 268, Halakha 8,

Michnat Haguère, chapitre 15, Halakha 1, note 1.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN