Aujourd'hui à Paris
06:49 : Mise des Téfilines
07:51 : Lever du soleil
13:40 : Heure de milieu du jour
19:28 : Coucher du soleil
20:13 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 2 Octobre 2020 à 19:08
Sortie du Chabbath à 20:12
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky

J'ai trouvé une pièce dans la poche de mon enfant

Rédigé le Dimanche 14 Juin 2020
La question de Anonyme

Kvod Harav,

Que faire lorsque l'on a trouvé une pièce dans la poche d'un enfant et que l'on ne sait pas à qu'il elle appartient ?

Merci et Kol Touv.

La réponse de Rav Chmouel Chalom GARCIA
Rav Chmouel Chalom GARCIA
1 réponse

Chalom,

Votre question est excellente et, avec l'aide de Dieu, nous essaierons de trouver une réponse appropriée.

Réponse : Vous êtes autorisé à utiliser cette pièce.

Raisons et sources : Il n'y a aucun signe sur une pièce de monnaie, et donc, s'il nous apparaît clairement que l'enfant l'a trouvée dans la rue ou là où il y a beaucoup de gens au point que le propriétaire désespère, la pièce appartient au père, et il n'y a aucune obligation pour le père de restituer la perte (et certainement si elle est à l'étranger). Cette Halakha est mentionnée dans le Talmud de Baba Métsia 12a et b, et le Choul'han 'Aroukh 'Hochen Michpat 170-2 la ramène également.

Or, s'il est clair pour nous que l'enfant a volé la pièce à quelqu'un, le père doit la rendre au propriétaire, et s'il ne peut pas la rendre, par exemple s’il ne sait pas qui est le propriétaire, il ne doit pas utiliser la pièce, mais attendre que le véritable propriétaire soit trouvé, et s'il a utilisé la  pièce, il doit payer le prix de jouissance. Voir Choul'han 'Aroukh 'Hochen Michpat 349-3 et le Pit'hé Techouva 2.

Bien que, dans notre cas, si j'ai bien compris, c'était un petit garçon et nous ne savons pas s'il était un voleur ou seulement s'il a trouvé une pièce perdue, et, dans ce cas, nous avons une Halakha qu'en cas de doute, sur une question de finances, et s'il y a un homme qui a saisi l'objet, il est impossible de le lui enlever, parce qu'il y a une chance que ce soit le sien. Voir Rambam Récurage et perte 17-1, puis le Chakh dans son ouvrage de "Tokfo Cohen".

En vous souhaitant bénédiction et succès.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Chmouel Chalom GARCIA