Logo Torah-Box

Kriat Chéma Ché'al Hamita après 'Hatsot : Avec ou sans le nom d'Hachem ?

Rédigé le Lundi 24 Mars 2014
La question de Frédéric T.

Bonjour,

Dans certains Siddourim, il est indiqué qu'après 'Hatsot, on ne doit pas dire la Brakha avec le nom de Hachem dans le Kriat Chéma Ché'al Hamita.

Dans votre cours, cette distinction n'est pas faite : on doit dire la Brakha avec le nom de Hachem, le fait d'être avant ou après 'Hatsot n'étant pas évoqué.

Faut-il donc tenir compte de cette distinction (peut-être parce que ce ne serait pas l'habitude de la majorité des gens d'aller se coucher après 'Hatsot) ?

La réponse de Rav Yossef LORIA
Rav Yossef LORIA
1170 réponses

Chalom,

Le Choul'han Aroukh, ch. 239, par. 1, ne fait aucune distinction entre avant ou après 'Hatsot : il faut toujours réciter la bénédiction.

Néanmoins, selon la Kabala, on ne fait pas la bénédiction après 'Hatsot, car on considère ce moment comme le jour (Divrei Chalom, sur Cha'ar Hakavanot, p. 69b ; Ben Ich 'Hai dans Rav Péalim, tome 1, ch. 14 ; 'Hessed Laalafim, par. 10 selon le Arizal et telle est la coutume à Jérusalem ; Kaf Ha'haim, par. 8 ; Or Letsion, tome 2, ch. 15, par. 12 ; Birkat Hachem, tome 4, ch. 7, par. 2).

Et telle était l'opinion du Rav Ovadia Yossef zatsal, dans Yé'havé Da'at, tome 4, ch. 21, dans Yabia Omer, tome 8, ch. 11, par.3 0, tome 9, ch. 108, par. 117, et dans Halikhot 'Olam, t. 1, p. 260.

Néanmoins, dans son oeuvre plus récente, 'Hazon Ovadia, Hilkhot Brakhot, p. 511, il est stipulé qu'il est possible de prononcer la bénédiction même après 'Hatsot, et son fils, le Rav David Yossef chlita dans Halakha Beroura, t. 12, p. 265 prétend que telle est sa position finale.

Comprendre la 'Amida de Roch Hachana

Comprendre la 'Amida de Roch Hachana

Comment prier avec la ferveur et la concentration requises ? Comment bien comprendre le sens de nos prières ? Votre prière de Roch Hachana ne sera plus jamais la même !

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yossef LORIA