Aujourd'hui à Paris
06:28 : Mise des Téfilines
07:32 : Lever du soleil
12:34 : Heure de milieu du jour
17:36 : Coucher du soleil
18:22 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

L'allumage des bougies avant Kippour et la brakha Chéhé'héyanou

Rédigé le Lundi 17 Septembre 2018
La question de Anonyme

Bonsoir,

Je voudrais savoir si on allume les bougies avant Kippour et quelles sont les prières que je dois faire ? Y a-t-il autre chose à faire ?

Merci.

La réponse de Binyamin BENHAMOU
Binyamin BENHAMOU
1868 réponses

Chalom,

La veille de Yom Kippour, on allume les bougies comme toute veille de Chabbath en récitant la bénédiction "achèr kidéchanou bémitsvotav vétsivanou lehadlik nèr chel yom hakipourim" ou "nèr chel chabbath véyom hakipourim" si Yom Kippour tombe Chabbath. ('Hazon Ovadia Yamim Norayim p.256)

Au sujet de la bénédiction "Chéhé'héyanou"

1. Les femmes Séfarades doivent déjà porter leurs chaussures en toile ou plastique avant de la réciter la bénédiction sur les bougies, les allumer, bien éteindre l'allumette, puis réciter ensuite la bénédiction "Chéhé'héyanou" (car la bénédiction "Chéhé'héyanou" fait démarrer le jeûne et ses interdits, ce qui ne permettrait pas à la femme d'éteindre l'allumette ou allumer les bougies si elle l'a récitait trop tôt) ('Hazon Ovadia Yamim Norayim p.257)

2. Les femmes Achkénazes la récite juste après la bénédiction sur les bougies. (Halikhot Mo'èd p.251)

L'importance de la bénédiction "Chéhé'héyanou"

Il faut bien avertir les femmes de l'importance de cette bénédiction dans laquelle nous remercions Hachem de nous avoir donné un tel jour de pardon... car les autres jours de Yom Tov, les femmes ont l'habitude de ne pas réciter cette bénédiction au moment de l'allumage des bougies mais de se faire acquitter lors du Kiddouch du mari (d'après nombre de décisionnaires), or il n'y aura pas de Kiddouch à Kippour. D'autre part, elles ne peuvent pas toujours se rendre à la synagogue pour se faire acquitter de cette bénédiction qui sera récitée au début de la prière du soir de Kippour. Il faut aussi savoir que si une femme a oublié de dire cette bénédiction après l'allumage des bougies, elle pourra la réciter tout au long de Kippour. (Halikhot Mo'èd p.251)

Chana Tova !

Mékorot / Sources : 'Hazon Ovadia, Halikhot Mo'èd.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Binyamin BENHAMOU