Aujourd'hui à Paris
06:34 : Mise des Téfilines
07:38 : Lever du soleil
12:34 : Heure de milieu du jour
17:29 : Coucher du soleil
18:16 : Tombée de la nuit

Paracha Vayéra
Vendredi 6 Novembre 2020 à 17:03
Sortie du Chabbath à 18:11
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

La présence d'un chien empêche-t-elle d'avoir des enfants ?

Rédigé le Jeudi 24 Septembre 2020
La question de Patricia H.

Bonjour Rav,

Ma fille a un tout petit chien à la maison.

Est-ce que ça pose problème pour avoir des enfants ?

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
5481 réponses

Chalom Ouvrakha,

Je n'ai rien trouvé de cela dans nos livres.

Bien que le fait de posséder un animal si ce n'est pas justifié, ne soit pas bien vu par la Torah [voir Midrach Kohélèt 6-11, Yam Chel Chlomo Baba Kama 7-45, Maharal de Prague dans Béèr Hagola, Choul'han 'Aroukh Harav Hilkhot Chmirat Hagouf Véhanéfech Sé'if 3, Pélé Yo'èts dans le 'Erèkh Kélev, et Ketouvot 61b], malgré tout, il n'y aura pas de répercussion sur la possibilité d'avoir des enfants.

L'interdiction formelle que l'on retrouve est de posséder un chien qui fait peur aux gens, mis à part le dommage que cela cause aux victimes [Ketouvot 41b et Baba Kama 15b, Torah Temima Parachat Ki Tétsé 22, note 79, Michpété Halévi 1-8], les pauvres non plus ne peuvent pas s'approcher du maître pour lui demander de la Tsédaka [Chabbath 63a], et c'est là où il y aurait éventuellement un lien entre la Tsédaka et les enfants [voir Otsar Hamidrachim page 511 et autres]. Mais ce n'est certainement pas le cas pour un tout petit chien qui ne fait peur a personne [voir Maharcha Chabbath 63a, Ma'assé Rav 8-60].

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA