Aujourd'hui à Paris
07:02 : Mise des Téfilines
08:10 : Lever du soleil
12:37 : Heure de milieu du jour
17:03 : Coucher du soleil
17:52 : Tombée de la nuit

Paracha 'Hayé Sarah
Vendredi 22 Novembre 2019 à 16:45
Sortie du Chabbath à 17:55

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Laisser pendre les lanières des Téfilines

Rédigé le Dimanche 10 Juillet 2016
La question de Réouven C.

Bonjour,

Il est interdit de tenir les Téfilines de la tête par les lanières et, ainsi, de laisser pendre le boîtier en l'air.

Je voudrais savoir s'il est également interdit de tenir le boitier des Téfilines de la tête dans ma main en laissant pendre les lanières (y compris le nœud en forme de Daleth) ?

Je pose la question car quelqu'un (qui n'est pas versé dans la Halakha) m'a dit que c'était interdit, mais je pense qu'il se trompe. Il m'a dit qu'il ne fallait laisser pendre ni le boitier, ni le Daleth.

Merci par avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
17207 réponses

Bonjou,

L’interdiction de pendre les Téfilines ou les lanières n’est pas en vigueur au moment où l’on accomplit la Mitsva.

Voir Choul’han ‘Aroukh - Ora’h ‘Haïm, chapitre 40, Halakha 1, Michna Broura, passage 1 et Kaf Ha’haïm, chapitre 40, passage 1.

Au moment de l’accomplissement de la Mitsva, puisque c’est une manière de les mettre, cela n’est pas une preuve de manque de respect.

D’après le Ben Ich ‘Haï et le « Chla Hakadoch », il faut tenir en main les Téfilines de la tête et ne pas les pendre en tenant uniquement le nœud de l’arrière. Voir Ben Ich ‘Haï, Parachat ‘Hayé Sarah, année 1, Halakha 13, « Chla Hakadoch » rapporté dans Téfila Lémoché, chapitre 20, Halakha 6, note 12 et chapitre 31, Halakha 2, note 10, Maguène Avraham et Ma’hatsit Hachékel sur Choul’han ‘Aroukh, début du chapitre 40 et Kaf Ha’haïm, chapitre 40, passage 1.

La plupart des décisionnaires mentionnés précédemment pensent qu’il n’est pas interdit de tenir les Téfilines et de laisser pendre les lanières ainsi que le Daleth. Voir également Yalkout Yossef, chapitre 40, Halakha 1.

Ce qui a été dit par votre ami n’est pas exact [car il n’est pas interdit de pendre le Daleth], mais ce n’est pas une erreur évidente, car cette manière de faire est mentionnée dans les écrits de certains de nos maîtres prenant en considération la Kédoucha du Daleth. Voir « Chla Hakadoch » rapporté dans Téfila Lémoché, chapitre 20, Halakha 6, note 12 et chapitre 31, Halakha 2, note 10 ainsi que Pisské Techouvot, chapitre 25, fin du passage 19.

Celui qui s'efforce de ne pas pendre les Téfilines et les lanières au moment de l'accomplissement de la Mitsva sera béni. Voir Kaf Ha’haïm, chapitre 40, passage 1.

Ce qui suit n'est pas une Halakha mais un récit concernant l'un des géants de la Torah du siècle passé :

Lorsque Rabbi Yéhochou'a Leïb Diskin - le "Maharil Diskin" - s’apprêtait à poser les Téfilines, il abaissait sa tête au niveau de la table, sortait les Téfilines de leur étui, les posait sur sa tête en étant courbé, et seulement ensuite, il se redressait. Voir Téfila Lémoché, chapitre 31, Halakha 2, note 10.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur