Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:29 : Mise des Téfilines
08:36 : Lever du soleil
13:01 : Heure de milieu du jour
17:25 : Coucher du soleil
18:15 : Tombée de la nuit

Paracha Yitro
Vendredi 21 Janvier 2022 à 17:12
Sortie du Chabbath à 18:24

Hiloulot du jour
Rav Chalom Mordékhaï Schwadron (Maharcham)
Afficher le calendrier

Lecture de Téhilim = étude de Torah ?

Rédigé le Lundi 7 Septembre 2020
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Est-ce que la lecture des Psaumes est considéré comme de l'étude de Torah ?

Merci Rav.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6531 réponses

Chalom Ouvrakha,

En principe, il y a une différence entre la prière et l'étude. Si on prie, cela ne peut pas être considéré comme une étude [voir Tossefot Brakhot 11b au nom du Yérouchalmi et les deux réponses du Beh Yossef Siman 47 et Choul'han 'Aroukh Sé'if 8 ainsi que le Choul'han 'Aroukh 46-9].

Quoi qu'il en soit, David Hamélèkh demanda à Hachem de considérer la lecture de ses Psaumes comme une étude [Yalkout Chim'oni Téhilim 1 sur le verset 19-15] et le Rav 'Haïm de Volozjin [Néfech Ha'haïm 4, chapitre 2] nous fait remarquer que nous n'avons pas trouvé que David fut exhaussé [voir Baba Batra 17b, Tossefot Yoma 26 et Tossefot Yébamot 79a].

C'est donc qu'en principe, la lecture des Téhilim est à un niveau inférieur que l’étude de la Torah.

Néanmoins, certains pensent [surtout dans la 'Hassidout] que la requête de David a certainement du être exhaussée, et ils apportent à cela les propos de la Guémara Erkhin 15b [voir responsa Har Tsvi tome 1-117] et on retrouve plusieurs preuves qui confirment cette hypothèse [voir Midrach Chokhèr Tov 119-5 rapporté par le Rav Yéhouda bar Yakar et autres encore].

D'autres enfin tentent de trouver un compromis, et personnellement, je pense que c'est la bonne solution, en expliquant que si la lecture est réalisée sans compréhension, cela ne peut pas être considéré comme une étude, ou si la personne en question est capable d'étudier, il sera préférable pour elle d’étudier plutôt que de lire les Téhilim [voir Yalkout Yossef Siman 1, note 54].

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA