Aujourd'hui à Paris
07:23 : Mise des Téfilines
08:25 : Lever du soleil
13:35 : Heure de milieu du jour
18:43 : Coucher du soleil
19:29 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Ma femme me critique sans arrêt !

Rédigé le Lundi 28 Septembre 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

J'ai une femme qui a le sens critique aiguisé, c'est-à-dire qu'au moins deux fois par semaine, elle me fait la liste de mes défauts, au cas où je n'ai pas tenu parole ou je n'étais pas comme elle veut.

Ça devient difficile pour moi d'être constamment jugé, elle me dit qu'elle dit la vérité, donc elle n'a rien à se reprocher.

Qu'est-ce que je peux faire pour sortir de cette spirale infernale ?

Merci pour vos conseils.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22607 réponses

Bonjour,

Il est vrai que le fait de mettre en relief les défauts de son conjoint d'une manière récurrente n'est absolument pas bénéfique et surtout si l'on n'agit pas pareillement lorsqu'il s'agit de ses qualités.

Voici quelques conseils :

1. Il faut garder le silence.

Voir Talmud Chabbath 88b et Talmud Yoma 23a,

2. Les prières de ceux qui ne répondent pas lorsqu'ils subissent un affront ont un impact particulier. "Agir" de la sorte [et garder le silence] est grandement bénéfique pour être exaucé. Donc, profitez de ce moment solennel pour vous adresser à Hachem et demandez-Lui ce qu'il y a de plus cher à vos yeux.

Voir Talmud Chabbath 88b.

3. Vous êtes sensé, brillant et intelligent. Il faut réfléchir aux motifs l'ayant poussé à agir de la sorte. Il se peut qu'elle ait raison.

Voir Pirké Avot, chapitre 4, Michna 1, Talmud Yébamot 62b, Talmud Sanhédrin 76b et Rambam, Hilkhot Ichout, chapitre 15, Halakha 19.

4. Il faut tout faire pour que votre épouse ne soit plus dans tous ces / ses états.

Voir Talmud Yébamot 62b, Talmud Sanhédrin 76b et Rambam, Hilkhot Ichout, chapitre 15, Halakha 19.

5. Apparemment, elle ne vous couvre pas d'injures ou d'insultes. Si tel est le cas, il faut prier pour que les insultes ne se retournent pas contre elle.

Voir Pélé Yoets, lettre Kouf, passage Klala, Kaf Ha'haïm, Yoré Déa, chapitre 116, passage 105, Baal Hatourim sur Béréchit, chapitre 23, verset 2 et Nétivot Hama'arav [édition 5766], page 301, passage 47.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et  vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN