Logo Torah-Box

Mon père veut faire Motsi sur la Matsa à Chavou'ot

Rédigé le Dimanche 28 Mai 2017
La question de Johanna A.

Bonsoir,

Mes parents sont très attachés à leurs coutumes et mon père insiste pour faire Motsi sur la Matsa à Chavou'ot, lorsqu'il sera chez moi.

Que faire ?

Est-ce grave de faire Motsi sur la Matsa ?

Dois-je le laisser faire par respect ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38960 réponses

Bonjour,

Si vous êtes Ashkénaze

Si votre papa tient à consommer de la Matsa lors des repas de Chavou'ot et à réciter la Brakha Hamotsi au préalable, ne l'empêchez surtout pas. Il n'y a aucun problème.

Voir :

Tsits Eliezer, volume 11, question 19,

Avné Yachfé, volume 1, question 39, passage 5,

Techouvot Véhanhagot, volume 3, question 73,

Michna Broura, édition Dirchou, chapitre 168, passage 35, note 29,

Pisské Techouvot, chapitre 168, passage 13,

Min’hat Its’hak, volume 1, question 71, passage 7,

Chévet Halévi, volume 1, question 205.

Si vous êtes Séfarade

Il va sûrement consommer un volume de Matsa supérieur au volume de 3 ou 4 œufs. Donc, il n'y a aucun problème, et, surtout, si par la suite, il goûte à vos 'Hallot.

Voir :

Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 168, Halakha 6,

Chémech Oumaguène, volume 1, Ora’h ‘Haïm, question 34, passage Gam,

Or Létsion, volume 2, chapitre 12, question 3,

Michna Broura, édition Dirchou, chapitre 168, passage 35, note 29,

Yé’havé Da’at, volume 3, question 12,

Pisské Techouvot, chapitre 168, passage 13,

Nétivot Hama'arav, page 190, Halakha 98,

Birkat Hachem, volume 2, pages 215-216,

Ich Matslia’h, volume 2, question 5.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Melékhet Chlomo - Lois et recommandations pratiques sur la cérémonie du mariage

Melékhet Chlomo - Lois et recommandations pratiques sur la cérémonie du mariage

Condensé de lois et recommandations pratiques sur la cérémonie du mariage.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN