Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:29 : Mise des Téfilines
06:40 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:09 : Coucher du soleil
22:00 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 19 Août 2022 à 20:40
Sortie du Chabbath à 21:49
Afficher le calendrier

Ne compter sur personne ?!

Rédigé le Jeudi 7 Avril 2022
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Est-ce que compter sur personne, même en couple, est conforme avec l'idée que doit constituer un véritable couple dans la Torah ?

Je vous pose cette question car j'ai du mal à comprendre que mon conjoint me dise gratuitement ce genre de choses.

Je me dis peut-être parce que je ne peux travailler actuellement faute de s'occuper d'enfants en bas âge. Peut-être que je me trompe.

Merci de votre réponse et que D.eu vous bénisse.

La réponse de Rav Yona GHERTMAN
Rav Yona GHERTMAN
97 réponses

Chalom,

Dans son commentaire sur le 'Houmach [Béréchit 40,23], Rachi explique que Yossef a été enfermé dans sa prison égyptienne deux années supplémentaires car il a fait dépendre sa libération de l'aide du sommelier à la cour du Pharaon. Il rapporte un verset appuyant cette idée : "Heureux soit l'homme qui place sa confiance en Hachem, et qui ne se tourne pas vers les orgueilleux (Réhavim)" [Téhilim 40,15].

Les commentateurs du Midrach soulignent que Yossef a été "puni" en raison de son niveau spirituel très élevé; ce qui n'aurait pas été le cas pour quelqu'un de "normal", car il est dans l'habitude du monde de compter quelques fois sur les autres [cf. notamment le Rachach sur  Midrach Rabba Béréchit 89,3]. 

Cependant, un autre verset énonce : "Maudit soit l'homme qui place sa confiance en l'homme" [Yirmiyahou 17,5]. Or, le Malbim explique sur place qu'est critiqué ici celui qui compterait exclusivement sur les hommes, plutôt que de compter sur Hachem. Mais, celui qui compterait sur un intermédiaire humain, tout en gardant conscience que l'aide vient au fond d'Hachem, n'est pas concerné par cette malédiction. 

Il y a d'ailleurs des sources qui montrent qu'il est parfois positif de s'appuyer sur les autres. Ainsi est-il enseigné : "Un captif ne peut se libérer lui-même de la prison" ; ce qui signifie que le malade doit compter sur l'aide des autres afin de se relever de sa maladie [Brakhot 5b]. Ou encore dans un autre contexte, est-il annoncé : "Des amis ou la mort !" [Ta'anit 23a] ; ce qui signifie que l'homme ne peut pas se suffire à lui-même, il doit évoluer au sein d'un groupe qui l'aidera à évoluer [à condition que l'influence de ce groupe soit positive, cf. Hilkhot Déot 6, 1].

Nous constatons donc déjà, qu'en dehors du sujet du couple, le dicton "on ne doit compter que sur soi-même" ne correspond pas  à l'esprit la Torah. Ceci est d'autant plus vrai en ce qui concerne le couple, puisque l'épouse est appelée "l'aide" de son mari ; ce qui signifie que dans un couple méritant, l'homme peut compter sur sa femme [cf. Béréchit 2, 18 et Rachi]. Enfin, nos Sages ont une formule magnifique montrant qu'il doit exister une harmonie complète entre l'homme et la femme, si bien que chacun devrait ressentir ce que ressent l'autre : "Ichto Kégoufo" ("sa femme est comme son propre corps") [cf. par exemple Yebamot 62b]. 

Les références ci-dessus sont générales. En ce qui concerne votre question personnelle, il est important de discuter avec votre conjoint, afin de lui faire comprendre que vous avez besoin de compter sur lui. Il existe également des spécialistes en Chalom Bayit que vous pouvez consulter ensemble, si vous constatez un manque de communication dans le couple. 

Je vous souhaite beaucoup de courage dans l'épreuve que vous traversez, et je reste à votre disposition si nécessaire. 

Beaucoup de Brakhot et de Chalom.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yona GHERTMAN