Aujourd'hui à Paris
07:00 : Mise des Téfilines
08:07 : Lever du soleil
12:36 : Heure de milieu du jour
17:05 : Coucher du soleil
17:54 : Tombée de la nuit

Paracha 'Hayé Sarah
Vendredi 22 Novembre 2019 à 16:45
Sortie du Chabbath à 17:55

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Non-juifs & résurrection des morts, Tikounim...

Rédigé le Lundi 25 Septembre 2017
La question de Cedric B.

Chalom,

Est-ce que les Goyim auront part à la résurrection des morts ?

Ont-ils des Tikounim (réparations) à faire sur terre ?

Merci.

La réponse de Rav Avraham SOUDRY
Rav Avraham SOUDRY
65 réponses

Chalom Cédric,

C'est une grande question que vous posez ici, et évidemment, je n'aborderai que les aspects essentiels de votre question.

Je vous invite à consulter les références citées, si possible, avant d'élargir le champ d'analyse si vous le souhaitez.

Tout d'abord, sachez que la Torah n'est pas une "possession" exclusive à une nation, mais bien un legs Divin à l'humanité toute entière. L'universalité de la Torah est décrite assez clairement dans bien des sources juives. Je ne cite pour exemple que le Maharal de Prague (Rabbi Yéhouda Levai, Prague 1512-1609) dans son fameux "Nétsa'h Israël" ou encore au début du "Nétiv Hatéchouva" où l'universalité de la Parole de D.ieu est décrite dans des mots très simples ("La 'Hokhma - Parole de D.ieu - s'exprime partout et pour tous").

N'oublions pas non plus que l'évènement historique fondateur du 'Am Israël en tant que "Peuple" ou "Nation" commence par le don de la Torah au Mont Sinaï. Évènement auquel les Nations (Essav et Ichma'el) sont invitées, avant que les Hébreux ne répondent spontanément à l'appel de D.ieu et de Sa loi !

Dès l'origine, il y a donc bien une véritable volonté Divine d'associer l'humanité entière au Projet Divin : 1) Reconnaître la Cause Première, Hachem, 2) Participer à l'élaboration d'un monde s'articulant autour de Sa loi.

Ce qui explique que les Grands Sages Juifs (je suis ici la logique décrite essentiellement par le Ram'hal) ont, en quelque sorte, schématisé le Plan Divin comme suit :

1) Le plan global, où les nations et l'ensemble de l'humanité sont totalement présents et actifs. La trame du Plan est décrite dans la Michna Avot, chapitre 6, Michna 11 : "Tout ce que D.ieu a conçu dans ce monde se dirige vers Son unité", et les commentaires sont légions, sur le détail du rôle spécifique de chaque Nation.

2) Le plan singulier, où Israël joue un rôle central : être le phare moral, "la lumière" des nations, c'est-à-dire apporter à l'humanité sa Emouna (foi) et faire connaitre la Torah (je schématise bien sûr, c'est beaucoup plus complexe que cela). La trame de ce plan est aussi décrite dans la Michna susmentionnée.

En fait, et je schématise encore, c'est un peu comme un corps humain animé d'un cœur. Le corps est, certes, multifonctionnel, mais c'est le cœur qui l'anime à chaque instant donné.

Dans l'idéal, les deux plans se joignent pour former l'Unité : Celle d'Hachem régnant sur Terre. C'est ce que le prophète Tsefania décrit (3, 11) : "Alors J'unirais les peuples d'un langage clair (unique) afin que tous appellent le Nom (unique) et forment une entité unique".

Donc idéalement, toute l'humanité se dirige vers un but unique : découvrir (par la sagesse de la Torah) l'extraordinaire étendue de la réalisation de D.ieu, et la vivre intensément.

Je dis "idéalement" (et ici j'aborde enfin le point central de votre question), car, pour réaliser ce but commun de l'Unicité de D.ieu sur terre (et partout ailleurs), il y a, en gros, deux conditions majeures :

1) Que les Bné Israël conservent, respectent et développent leur Torah.

2) Que les nations reconnaissent la Torah comme Loi majeure de l'humain qui répond à l'appel de D.ieu.

Ces derniers sont appelés "Bné Noa'h" ou "Hassidé Oumot Ha'olam" - les justes des nations.

Alors seulement : "la résurrection est prévue aussi pour les nations" (Rambam, Yad Ha'hazaka, Hilkhot Techouva 3,5 et Hilkhot Mélakhim 8,11).

Pour complément, voir aussi Néfech Ha'haïm, Cha'ar 1, Pérèk 1 (la notion du "Tsélèm" - ou homme créé "à l'image" de D.ieu"), Klalé Pit'hé 'Hokhma 1, Da'at Tevounot 18, ainsi que de très nombreuses références dans les écrits du Gaon de Vilna etc.

Donc, en conclusion, tous les Juifs ressuscitent à la venue de Machia'h, mais aussi les Goyim dont la vie s'est volontairement inscrite dans la logique Divine de la vie : être dans le plan du dévoilement de l'unicité d'Hachem.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham SOUDRY
Projet dédié par un généreux donateur