Aujourd'hui à Paris
06:33 : Mise des Téfilines
07:35 : Lever du soleil
13:44 : Heure de milieu du jour
19:52 : Coucher du soleil
20:36 : Tombée de la nuit

Paracha Haazinou
Vendredi 25 Septembre 2020 à 19:23
Sortie du Chabbath à 20:26
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky

Origine des Hakafot Chniyot

Rédigé le Jeudi 4 Octobre 2018
La question de Naphtali F.

Chalom,

Quel est l'origine des Hakafot Chniyot en Israël, à la sortie de Sim'hat Torah ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22144 réponses

Bonjour,

Le Minhag des Hakafot Chniyot tire son origine dans la Kabbale. Il est mentionné dans les références suivantes :

Zohar Parachat Pin’has, page 256b,

Cha’ar Hakavanot [Rabbi ‘Haïm Vital], page 104a au nom du Ari-Zal,

Rabbi ‘Haïm David Azoulay dans Lédavid Emeth, fin du chapitre 26,

Gaon de Vilna dans Ma’assé Rav, passage 222,

Rabbi ‘Haïm Fallagi dans Lev ‘Haïm, volume 2, réponse 124,

Ora’h Michpat [Rav Avraham Its’hak Hacohen Kook], Ora’h ‘Haïm, réponse 142.

Les références ci-dessus ont été obtenues grâce aux écrits de la lumière des deux derniers siècles, Rav Ovadia Yossef, dans Yé’havé Da’at, volume 3, fin de la réponse 49.

Rav Yaacov Hillel dans Vayachov Hayam, volume 3, réponse 28, pages 211-217,

Toldot ‘Hag Sim’hat Torah [Rav Avraham Ya’ri], pages 281-284,

Loua’h Dinim Ouminhaguim - Ahavat Chalom - année 5779, page 197, note 1700 et page 202, note 1745.

Deux [autres] explications merveilleuses :

1. De nombreuses communautés Séfarades avaient l’habitude de placer tous leurs Sifré Torah sous une ‘Houppa durant toute la fête de Sim’hat Torah. Ce n’est qu’à la sortie de la fête qu’ils étaient remis en place.

Bien entendu, ils étaient, alors, remis en place dans la joie la plus intense.

Depuis, le Minhag en question s’est installé sous la forme que nous connaissons, aujourd’hui.

2. Les Hakafot Chniyot ont été instaurées afin de permettre à tous de se réjouir avec la Torah dans une atmosphère de joie, accompagnée d’instruments de musique [ce qui est interdit durant Yom Tov].

Voir Toldot ‘Hag Sim’hat Torah [Rav Avraham Ya’ri], pages 281-284 et Rav Yéhouda ‘Hayon dans Halakha Véta’méha [dans Proyect Hachout].

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN