Aujourd'hui à Paris
05:20 : Mise des Téfilines
06:34 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:17 : Coucher du soleil
22:09 : Tombée de la nuit

Paracha Réé
Vendredi 14 Août 2020 à 20:49
Sortie du Chabbath à 21:58
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Pessa'h : cuisiner des Kitniot pour un Ashkénaze

Rédigé le Lundi 9 Avril 2018
La question de Yonatan A.

Bonjour Rav,

Un Ashkénaze peut-il cuisiner des Kitniot dans la vaisselles de Pessa'h pour les manger Chabbath qui n'est plus Pessa'h ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21563 réponses

Bonjour,

1. En général, ceux qui ne consomment pas les Kitniot ne les cuisent pas dans les ustensiles de Pessa'h.

2. Dans certaines communautés Ashkénazes, on permet de cuire les Kitniot dans les ustensiles de Pessa'h [pour des enfants ou des personnes malades, par exemple], mais il faudra attendre 24 heures avant de les utiliser pour des aliments réservés à Pessa'h.

Voir Cha'aré Yemé Hapessa'h, page 88 et Kaf Ha'haïm, chapitre 453, passage 27.

3. Durant Yom Tov, il n'est pas interdit à un Ashkénaze de déplacer des Kitniot. Voir Michna Broura, chapitre 308, fin du passage 170. Mais certains décisionnaires ne partagent cet avis. Voir Pisské Techouvot, chapitre 527, passage 20, note 73.

4. Même si les Kitniot ne sont pas consommables durant Yom Tov, il est possible de les cuisiner [d'une manière ou d'une autre] pour le Chabbath qui suit. Voir Halikhot Chlomo - Pessa'h, page 342, Pisské Techouvot, chapitre 527, passage 20 et Hilkhot Pessa'h, édition 5778, page 147, au nom de Rabbi Akiva Eigger [réponse 5], du 'Hatam Sofer [Ora'h 'Haïm, réponse 79] et du Biour Halakha au début du chapitre 527. MAIS certains décisionnaires interdisent formellement. Voir Siddour Pessa'h Kéhilkhato, volume 1, page 346, note 34*, Min'hat Its'hak, volume 7, réponse 33 et Pisské Techouvot, chapitre 527, passage 20.

5. Si l'on adopte une attitude permissive, il est conseillé de faire un signe distinctif afin que l'on ne pense pas qu'il s'agit d'une transgression, mais d'une cuisson pour le Chabbath qui suit Pessa'h. Voir Siddour Pessa'h Kéhilkhato, volume 1, page 346 [à propos d'une cuisson, par un Ashkénaze, durant 'Hol Hamo'èd, pour une personne qui en consomme].

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN