Peut-on écouter la Méguila sur internet ?

Rédigé le Lundi 9 Mars 2020
La question de Anonyme

Bonjour,

J'habite à Creil dans l'Oise.

Pour Pourim, la synagogue sera fermée pour cause de coronavirus.

Peut-on écouter la Méguila par internet ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
25360 réponses

Bonjour,

Le fait d’écouter la Méguila par le biais du téléphone ou par internet, et même si cela est en direct ["live"], n’a aucune incidence du point de vue de la Halakha. Cela ne vaut rien !!!

Cela pourrait être considéré comme une "étude de la Torah" mais, absolument, pas comme ayant accompli la Mitsva d'écouter la Méguila !

Voir Yabi'a Omer, volume 1, Ora’h ‘Haïm, réponse 19, Yé’havé Da’at, volume 2, réponse 68, volume 3, réponse 54, Torat Hamo'adim - Pourim, chapitre 5, Halakha 21.

Rav Moché Feinstein, Rav Wozner, ainsi que Rav David Yossef n'ont jamais affirmé qu'il est possible d'écouter la Méguila par le biais du téléphone, en cas de force majeure, bien au contraire !!!

MÊME EN CAS DE FORCE MAJEURE, IL NE FAUT PAS ÉCOUTER LA MÉGUILA PAR LE BIAIS DU TÉLÉPHONE.

Voir Iguerot Moché, volume 2, Ora’h ‘Haïm, réponse 108 et volume 4, Ora’h ‘Haïm, réponse 126, Chévet Halévi, volume 5, réponse 84, Torat Hamo'adim - Pourim, page 175, note de bas de page.

Il y a de nombreuses autres références à ce sujet.

Chaque Rav désirant défendre l'honneur du Créateur et faire en sorte que notre Torah soit préservée et respectée par tous, doit faire appel à son cinquième sens et étudier les textes de nos maîtres avec le plus grand sérieux et la plus grande minutie.

Nous sommes informés de ce qui circule sur les réseaux au nom du Pné Mévine, réponse 103 [pas 104], Min’hat El’azar, volume 2, réponse 72, Divré Efraïm Eliézer, réponse 119, etc. mais cela ne change en rien les décisions précitées.

Dans ces références, il n’y a AUCUN argument convaincant. Il suffit de les étudier correctement.

Ce qui est rapporté sur les réseaux au nom du Pisské Techouvot 167, passage 2 est une erreur. On y parle des lois du Motsi.

L’auteur du Pisské Techouvot, lui-même, dans le chapitre 689, passage 3 rapporte la majorité écrasante des décisionnaires selon lesquels cela n’est pas envisageable.

Ceux qui doivent être en quarantaine conformément aux instructions du ministère de la santé, ne doivent pas se rendre à la synagogue pour écouter la Méguila.

Accomplir une Mitsva signifie : accomplir et respecter la volonté d’Hachem - le Maître du monde. Cette année [5780], la Mitsva consiste à rester chez soi et à trouver une autre solution, ne mettant pas en danger la santé d’autrui.

La peine ressentie par ceux qui sont en quarantaine est plus chère aux yeux d’Hachem que n’importe quelle Mitsva.

Le Midrash dit : « Les cendres d’Its’hak Avinou sont au pied du trône céleste. Chaque fois qu’Hachem les voit, il se remplit de pitié pour Ses enfants »

Mais Its’hak n’a pas été offert, finalement ?! De quelles cendres s’agit-il ? Eh bien, il s’agit des BONNES PENSÉES et des BONNES INTENTIONS d’Avraham et Its’hak.

Hachem CONSIDÈRE que la ‘Akéda a eu lieu.

Une solution !

Une personne non soumise à la quarantaine se tiendra sur le palier de l’appartement où se trouvent les personnes en quarantaine et lira la Méguila en laissant la porte ouverte.

En cas d'impossibilité, on lira la Méguila dans un livre et Hachem considérera cette lecture comme étant une Mitsva plus que parfaite.

Qu’Hachem apporte au monde une délivrance rapide et une prompte guérison.

Pour d'autres références à ce sujet, voir :

https://www.torah-box.com/question/repondre-a-un-kaddich-en-direct-sur-internet_3041.html

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN