Pourquoi le Midrach parle des pouvoirs des 12 tribus ?

Rédigé le Mardi 12 Janvier 2021
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Le Midrach raconte les "super-pouvoirs des 12 tribus".

Faut-il prendre cela à la lettre ? Si oui, pourquoi la Torah nous raconte cela ? Quel intérêt y a-t-il à mettre en avant les forces physiques ? N’y a-t-il pas une contradiction avec l’esprit de la Torah ?

Merci de répondre à nos questions, vous êtes exceptionnels !

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
24514 réponses

Bonjour,

1. Vous écrivez : "Le Midrach raconte les "super-pouvoirs des 12 tribus". Faut-il prendre cela à la lettre ?"

Réponse : oui, bien sûr ! La Torah nous raconte également comment Ya'acov a retiré une immense pierre posée sur l'ouverture d'un puits comme s'il retirait le bouchon d'une bouteille. Voir Rachi sur Béréchit, chapitre 29, verset 10. Cette pierre ne pouvait être retirée qu'avec la participation de plusieurs bergers. Voir Béréchit, chapitre 29, versets 2-3.

Nos Sages soulignent également que David Hamélèkh était intelligent, fort et riche. Voir Midrash sur Téhilim 131.

Le Talmud nous dit qu'Hachem fait reposer Sa Chekhina uniquement sur un homme doué d'une intelligence particulière, fort, riche et bien bâti [ce dernier point est mentionné à propos des juges faisant partie des grands tribunaux]. Voir Talmud Chabbath 92a et Talmud Sanhédrin 17a, Rambam, Hilkhot Sanhédrin, chapitre 2, Halakha 6.

Il va sans dire que la "puissance physique" et les "supers-pouvoirs" dont il s'agit dans ces références proviennent d'une grandeur spirituelle et d'un niveau de sainteté exceptionnel, sans lesquels rien n'aurait été réalisable.

2. Vous écrivez : "Si oui, pourquoi la Torah nous raconte cela ? Quel intérêt y a-t-il à mettre en avant les forces physiques ? N’y a-t-il pas une contradiction avec l’esprit de la Torah ?"

Réponse : dans les différentes sources où la force du corps est mentionnée, l'intention n'est absolument pas de créer en nous une envie de culture physique, loin de là ! La Torah nous dit simplement que la force physique est également l'héritage naturel de ceux qui s'adonnent à l'étude de la Torah ainsi qu'à l'accomplissement des Mitsvot et il n'est pas nécessaire d'aller la chercher dans des horizons obscurs. Et si quelqu'un en rêve, qu'il s'adresse tout d'abord à son médecin et à son Rav.

Rav Ovadia Yossef a quitté ce monde à 93 ans. Rav Elyachiv avait autour des 100 ans. Rav Kadouri avait 104 à 110 ans, selon les avis. De nombreux géants de la Torah, encore vivant parmi nous, ont plus de 90 ans, qu'Hachem leur donne une longue vie. A ma connaissance, ils n'ont jamais pratiqué l'haltérophilie ou tout autre sport consistant à développer leurs muscles. Ils ont préféré s'attacher aux versets ci-dessous :

"Si tu écoutes la voix de l'Éternel ton Dieu; si tu t'appliques à lui plaire; si tu es docile à ses préceptes et fidèle à toutes ses lois, aucune des maladies dont j'ai frappé, l'Égypte ne t'atteindra, car moi, l'Éternel, je te préserverai." Chémot 15, verset 26.

"Moché leur dit : "Prenez à cœur toutes mes paroles, prononcées aujourd'hui, vous les recommanderez à vos enfants pour qu'ils observent avec soin toutes les paroles de cette doctrine. Car ce n'est pas pour vous chose indifférente, c'est votre existence même ! Et c'est par ce moyen seul que vous obtiendrez de longs jours sur cette terre." Dévarim 32, versets 46-47.

"Elle est un arbre de vie pour ceux qui s'y attachent; s'y dévouer, c'est s'assurer le bonheur". Michlé 3, verset 18.

Cliquez ici, vous verrez des merveilles :

https://www.torah-box.com/news/actualite-juive/rav-kanievsky-fete-son-93e-anniversaire-en-augmentant-son-etude-de-la-torah_29090.html

3. Vous écrivez : "Merci de répondre à nos questions, vous êtes exceptionnels !"

Remarque : vous également. Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Mékorot / Sources : Rav Chlomo Its'haki (Rachi), Rambam.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN