Aujourd'hui à Paris
04:36 : Mise des Téfilines
06:01 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:50 : Coucher du soleil
22:49 : Tombée de la nuit

Paracha Matot - Massé
Vendredi 17 Juillet 2020 à 21:29
Sortie du Chabbath à 22:47
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Pourquoi séparer les tombes juives et non-juives ?

Rédigé le Lundi 25 Décembre 2017
La question de David P.

Bonsoir,

Pour quelle raison doit-il exister une séparation entre des tombes de non-juifs et de juifs ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21071 réponses

Bonjour,

La source de cette Halakha est mentionnée dans le Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 362, Halakha 5 et le Talmud Sanhédrin 46a et 47a, à propos de deux juifs, l'un étant juste, et l'autre, fauteur [n'ayant pas fait Téchouva]. S'il en est ainsi pour deux juifs, à plus forte raison qu'il en sera ainsi pour un juif et un non-juif.

La raison la plus connue est assez profonde. Essayons de la proposer.

Le but pour lequel nous avons été créés sur terre est de combattre le mal pour faire le bien.

Ce n'est pas une lutte des plus faciles.

La récompense pour les efforts fournis dans cette lutte quotidienne est accordée partiellement dans ce monde, mais essentiellement dans le monde futur.

La place qu'occupe le défunt après son décès a une importance primordiale.

S'il se trouve aux côtés d'un fauteur n'ayant pas fait Téchouva, et, à plus forte raison, aux côtés d'un non-juif, il ne bénéficiera pas de certains avantages que le tribunal céleste aurait dû lui accorder.

A ce sujet, voir Séfer 'Hassidim, passage 705, Levouch [édition Zikhron Aharon], chapitre 362, Halakha 5 et note 5 de Rabbi Avraham Azoulay.

Certains avancent une version plus simplifiée : la mort n'est qu'une simple étape qui précède le monde futur. La sépulture est symbolique du niveau spirituel du défunt. Elle doit enseigner et montrer à chacun des vivants la place honorifique qu'il méritera plus tard. Comment serait-il possible de mettre, côte à côte, une personne ayant lutté durant toute sa vie pour s'éloigner du mal, et une personne ayant laissé libre cours à ses passions.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN