Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:21 : Mise des Téfilines
06:35 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:16 : Coucher du soleil
22:08 : Tombée de la nuit

Paracha Vaet'hanane
Vendredi 12 Août 2022 à 20:53
Sortie du Chabbath à 22:03
Afficher le calendrier
Projet dédié par un généreux donateur

Pourquoi souhaiter de vivre jusqu'à 120 ans ?

Rédigé le Vendredi 5 Mars 2021
La question de Anonyme

Bonjour,

J'aimerais savoir pourquoi on souhaite aux gens d'avoir une longue vie jusqu'à 120 ans, alors que lorsque l'on quitte ce monde, cela veut dire que l'on a terminé notre mission ici bas ?

On dit que ce monde est un passage pour arriver au 'Olam Haba (monde futur), alors pourquoi se souhaiter de rester longtemps ici ? Se souhaiter que la réalisation de notre mission prenne le plus de temps possible ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6844 réponses

Chalom Ouvrakha,

Très bonne question. D'ailleurs, certains Rabbanim évitent de bénir ainsi, car il est possible aussi qu'il soit prévu pour cette personne une vie plus longue que 120 ans.

Par contre, nous pouvons expliquer le sens de cette bénédiction, non pas au sens propre, mais au sens figuré du terme.

En effet, le chiffre 120 est le symbole de la plénitude qu'un homme peut obtenir sur terre, comme les années de Moché Rabbénou [voir Chémot Rabba 2-5, Rabbénou Bé'hayé Parachat Vayélèkh 31-2, et Rachi Béréchit 6-3 et 14], ou celles d'autres Tsadikim, comme Hillel Hazaken, Rabban Yo'hanan Ben Zakay, et Rabbi Akiva [Sifri dans Parachat Vézot Habrakha 16 sur le verset 34-7].

Aussi, nous pouvons constater que chaque fois que ce chiffre est rapporté, il est en rapport avec la possibilité d'obtenir la plénitude, par exemple, la veille de Kippour, on se trempe trois fois dans un Mikvé de 40 Séa [unité de mesure], 3 x 40 = 120. Voir Michna Beroura 606, 21.

Le jour de Kippour, qui est aussi le jour du deuxième don de la Torah, est le 120ème jour à partir de Chavou'ot, le jour où le premier don de la Torah aurait dû avoir lieu.

La Soucca dans laquelle nous nous trouvons après notre pardon ne peut pas être plus haute que 20 Amot [unité de mesure de 6 Tefa'him], 6 Tefahim x 20 = 120, et nous somme dans le Tsèl [l'ombre] d'Hachem, et la valeur numérique de Tsèl (Tsadik et Lamèd) est de 120.

Il y a encore plusieurs exemples, mais l'idée est la même : arriver à sa plénitude au sens figuré.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA
Projet dédié par un généreux donateur