Logo Torah-Box

Problèmes de 'Hadach sur certaines bières

Rédigé le Lundi 25 Décembre 2023
La question de Anonyme

Bonjour,

J'ai entendu qu'il y aurait des problème de 'Hadach sur certaine bières en Europe cette année. Je voulais savoir si les grands fabricants, comme Heineken et Kronenbourg en France, ont aussi ce problème ?

Cordialement.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38960 réponses

Bonjour,

Lorsque nous sommes en présence d’un produit à base de l’une des 5 céréales, il faut connaître la date de son enracinement. S’il a eu lieu avant le 16 Nissan, le produit est permis. Si ce n’est pas le cas, il est interdit ; il faudra attendre le 17 Nissan de l’année suivante [en dehors d’Israël : 18 Nissan].

Connaître ces détails ne relève pas toujours de l’évidence car, par exemple, la céréale peut être importée de différents pays où la date de semis [ensemencement] peut varier en fonction du climat [Europe de l'Est / l'Ouest - États-Unis]. C’est pourquoi il est conseillé de consommer des produits surveillés ce qui n’est pas envisageable pour tout produit.

Dans le doute, il est possible d’adopter une attitude permissive, s’il s’agit d’une récolte en provenance d’un pays situé en dehors d’Israël. Pour les Séfarades, la permission est moins évidente mais possible dans bien des cas [Sfek Sféka].

Explications :

En effet, étant donné que la bière est fabriquée à partir d’orge, elle est touchée par l’interdiction du ‘Hadach.

Cette interdiction touche également les quatre autres céréales : le blé, l’épeautre, le seigle et l’avoine.

Pour que l’une de ces 5 céréales soit permise, il faut obligatoirement qu’elle ait pris racine avant l’offrande / la date du Korban Ha’omer, offert au Beth Hamikdach, le 16 Nissan.

Si elle n’a pas pris racine avant le coucher du soleil du 15 Nissan, il faut attendre le Korban Ha'omer de l'année suivante. Choul'han ‘Aroukh - Ora’h ‘Haïm, chapitre 489, Halakha 10 et Yoré Déa, chapitre 293, Halakha 1.

Il est donc impératif de connaître la date de l’ensemencement.

D'après certains décisionnaires, le processus d'enracinement de la graine débute 3 jours après la mise en terre. Selon d'autres, il faut attendre pour cela, 14 jours.

La Halakha exige 14 jours. Sifté Cohen, passage 2 et Biour Hagra sur Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 293.

Donc, une moisson dont l'ensemencement est effectué après le coucher du soleil du 2 Nissan, ne sera pas permise à la consommation avec l'offrande du Korban Ha'omer de cette année.

De nos jours, comme il n'est plus possible d'offrir les différents sacrifices au Beth-Hamikdach, l'interdiction de consommer la nouvelle récolte ['Hadach] est levée avec l’arrivée du 17 Nissan. En dehors d'Israël, il faut attendre la sortie du deuxième jour de Yom-Tov, le 18 Nissan.

Même une récolte ayant poussé en dehors de la terre d'Israël, dans un champ appartenant à un non-juif, est touchée par l'interdiction du 'Hadach. Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 293, Halakha 2.

Certains décisionnaires font remarquer que l'ensemble de la communauté juive dans le monde "ne considère pas" cette interdiction, étant donné qu'il est très difficile [de nos jours] d'avoir la certitude que la céréale utilisée pour les produits locaux n'est pas touchée par cette interdiction. Dans une telle éventualité, il est possible de s'appuyer sur les décisionnaires selon lesquels l'interdiction en question ne s'applique pas à la céréale ayant poussée dans un champ appartenant à un non-juif.

Il n'empêche que toute personne ayant la possibilité de vérifier l'origine de la céréale qu'il consomme, devra le faire. Michna Broura, chapitre 489, passage 45.

De nos jours où le Beth-Hamikdach n'est pas encore reconstruit et qu'il n'est pas possible d'offrir les différents sacrifices obligatoires, il est également interdit de consommer la nouvelle récolte avant la tombée de la nuit du 17 Nissan en Israël et avant la tombée de la nuit du 18 Nissan en dehors d'Israël.

Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 293, Halakha 2, Michna Broura, chapitre 489, passage 45 [dans toute sa splendeur !!!], Vékachère Hadavar [Rav David Moskovitz], pages 237-239, Chèch Mochzar [Rav Chnéor Zalman Réva'h], volume 2, pages 265-266, ‘Ama Dabar, volume 1, réponse 64, Nité Gabriel - Pessa'h, volume 3, page 86.

https://www.torah-box.com/question/un-bebe-est-il-oblige-de-manger-des-cereales-yachane_44118.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Homme, Femme : 2 planètes qui fusionnent

Homme, Femme : 2 planètes qui fusionnent

En partant de situations de la vie quotidienne, démonstration de la façon dont les hommes et les femmes vivent les événements afin de les aider à mieux se comprendre.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN