Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:21 : Mise des Téfilines
06:35 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:16 : Coucher du soleil
22:08 : Tombée de la nuit

Paracha Vaet'hanane
Vendredi 12 Août 2022 à 20:53
Sortie du Chabbath à 22:03
Afficher le calendrier

Que penser de la bénédiction faite à Ichmaël ?

Rédigé le Mercredi 16 Août 2017
La question de Pietro Roberto L.

Chalom Alékhèm,

J'aimerais savoir quelle est la position (les différents avis) des rabbins concernant la bénédiction faite à Yichmaël (que la Paix soit avec lui) et la promesse qui lui a été faite, qu'on peut retrouver dans la Torah ?

Bien cordialement.

La réponse de Rav Yehiel BRAND
Rav Yehiel BRAND
878 réponses

Bonjour,

La Torah aborde Ismaël plusieurs fois :

1) Lorsque Haggar, sa mère, devint enceinte d’Abraham, elle dédaigna sa patronne Sarah. Celle-ci l’a maltraité, et Haggar, enceinte, s’enfuit devant elle, et rencontre alors des Anges : « L’Ange de D.ieu lui dit : "Je multiplierai ta postérité, et elle sera si nombreuse qu'on ne pourra la compter". L’ange de D.ieu lui dit : "Voici, tu es enceinte, et tu enfanteras un fils, à qui tu donneras le nom d'Ismaël; car l'Éternel t'a entendue dans ton affliction. Il sera un homme Péré (aimant la vie dans le désert où il chassera, Rachi ; insoumis, Onkelous et Ibn Ezra ; combatif) ; sa main sera contre tous, et la main de tous sera contre lui; et il habitera en face de tous ses frères". Elle a appelé le nom de D.ieu qui lui a parlé : "Toi Tu es le D.ieu-qui-voit, car elle dit : même ici, je viens de voir (des Anges) après (les avoir) vu (chez Abraham). » (Genèse 16, 10-13).

2) Lorsque D.ieu promet à Abraham un fils de sa femme Sarah, Abraham décline l’offre, en priant pour la réussite d’Ismaël. Mais D.ieu maintient sa promesse, et bénit aussi Ismaël : « D.ieu dit à Abraham : "Oh ! Qu'Ismaël vive devant Toi !" D.ieu dit : "Certainement Sarah, ta femme, t'enfantera un fils; et tu l'appelleras du nom d'Isaac. J'établirai Mon alliance avec lui comme une alliance perpétuelle, pour sa postérité après lui. Or, à l'égard d'Ismaël, Je t'ai entendu ; voici, Je le bénirai, Je le rendrai fécond, et Je le multiplierai abondamment ; il engendrera douze princes, et Je ferai de lui une grande nation. Mais Mon alliance, Je l'établirai avec Isaac, que Sarah t'enfantera à cette époque-ci de l'année prochaine". » (Genèse 17, 18-21)

3) Sarah observe de la part d’Ismaël un comportement qui ne lui plait pas, et demande à Abraham de le renvoyer avec sa mère. D.ieu demande à Abraham de suivre le conseil de Sarah, ce qu’il fait en effet. Perdus dans le désert et manquant d’eau, Ismaël et sa mère prient D.ieu. Il l’entend et montre à Haggar une source, et Ismaël sera sauvé : « Sarah vit rire le fils que Haggar, l'Egyptienne, avait enfanté à Abraham et elle dit à Abraham : "Chasse cette servante et son fils, car le fils de cette servante n'héritera pas avec mon fils, avec Isaac". Cette parole déplut fort aux yeux d'Abraham, à cause de son fils. D.ieu dit à Abraham : "Que cela ne déplaise pas à tes yeux, à cause de l'enfant et de ta servante. Accorde à Sarah tout ce qu'elle te demandera; car c'est d'Isaac que sortira une postérité qui te sera propre. Je ferai aussi une nation du fils de ta servante; car il est ta postérité". Abraham se leva de bon matin; il prit du pain et une outre d'eau qu'il donna à Haggar et plaça sur son épaule; il lui remit aussi l'enfant, et la renvoya. Elle s'en alla, et s'égara dans le désert de Beér-Schéba. Quand l'eau de l'outre fut épuisée, elle jeta l'enfant sous un des arbrisseaux, et alla s'asseoir vis-à-vis, à des portées d'arc; car elle disait : "Que je ne voie pas mourir mon enfant !" Elle s'assit donc vis-à-vis de lui, éleva la voix et pleura. D.ieu entendit la voix de l'enfant, et l'Ange de D.ieu appela du ciel Haggar et lui dit : "Qu'as-tu, Haggar ? Ne crains point, car D.ieu a entendu la voix de l'enfant dans le lieu où il est. Lève-toi, prends l'enfant, saisis-le par ta main; car Je ferai de lui une grande nation". D.ieu lui ouvrit les yeux, et elle vit un puits d'eau; elle alla remplir d'eau l'outre, et donna à boire à l'enfant. D.ieu fut avec l'enfant, qui grandit, habita dans le désert, et devint tireur d'arc. Il habita dans le désert de Paran, et sa mère lui prit une femme du pays d'Égypte." (Genèse 21, 9-21)

4) Bien qu'Abraham donna ses biens à Isaac et qu’il renvoya avec des cadeaux ses autres enfants au loin, mais à la mort d’Abraham, Ismaël assista à l’enterrement : « Abraham donna tous ses biens à Isaac. Il fit des dons aux fils de ses concubines; et, tandis qu'il vivait encore, il les envoya loin de son fils Isaac du côté de l'orient, dans le pays d'Orient. Voici les jours des années de la vie d'Abraham : il vécut cent soixante-quinze ans. Abraham expira et mourut, après une heureuse vieillesse, âgé et rassasié de jours, et il fut recueilli auprès de son peuple. Isaac et Ismaël, ses fils, l'enterrèrent dans la caverne de Makhpéla, dans le champ d'Ephron, fils de Tsochar, le Hithéen, vis-à-vis de Mamré. C'est le champ qu'Abraham avait acquis des fils de Heth. Là furent enterrés Abraham et Sarah, sa femme » (Genèse 25, 5-10). D’après le Talmud (voir Rachi), le fait que le texte cite Isaac avant Ismaël sous-entend qu’Ismaël s’est repenti et reconnaissait la prépondérance d’Isaac ; cela lui fut compté comme mérite.

5) La Torah rapporte la postérité d’Ismaël, et sa mort, et d’après le Talmud (voir Rachi), l’expression biblique de sa mort montre qu’Ismaël est mort comme un juste, et qu’il a une part dans le monde futur : « Voici la postérité d'Ismaël, fils d'Abraham, que Haggar, l'Egyptienne, servante de Sarah, avait enfanté à Abraham. Voici les noms des fils d'Ismaël, par leurs noms, selon leurs générations : Nebajoth, premier-né d'Ismaël, Kédar, Adbeel, Mibsam, Mischma, Duma, Massa, Hadad, Théma, Jethur, Naphisch et Kedma. Ce sont là les fils d'Ismaël; ce sont là leurs noms, selon leurs villes ouvertes et leurs forteresses. Ils furent les douze chefs de leurs peuples. Et voici les années de la vie d'Ismaël : cent trente-sept ans. Il expira et mourut, et il fut recueilli auprès de son peuple. Ses fils habitèrent depuis Havila jusqu'à Schur, qui est en face de l'Égypte, en allant vers l'Assyrie. Il s'établit en présence de tous ses frères » (Genèse 28, 12-18).

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yehiel BRAND