Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:20 : Mise des Téfilines
08:30 : Lever du soleil
12:42 : Heure de milieu du jour
16:54 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 9 Décembre 2022 à 16:35
Sortie du Chabbath à 17:48
Afficher le calendrier

Quelle est l'origine du chant "Kad Yatvine Israël" ?

Rédigé le Dimanche 8 Novembre 2020
La question de Anonyme

Bonjour,

Le chant "Kad Yatvine Israël", chanté généralement à Chavou'ot, a-t-il une source dans le Zohar ou autre et si oui, quelle est la référence ?

Merci pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
33085 réponses

Bonjour,

1. De très nombreux ouvrages rapportent cet enseignement [chant] au nom du Zohar ou au nom de nos Sages, les ‘Hakhamim, MAIS les grands connaisseurs font remarquer qu’il ne figure absolument pas dans les écrits du Zohar ou dans les Midrashim.

2. Cependant, on a trouvé dans le Siddour du Gaon de Vilna - « Iché Israël » un paragraphe [Sim’hat Beth Hachoéva - passage « Chéva' Pé'amim Achrékhème Israël »] dont l’idée résume l’enseignement en question. Le Gaon de Vilna chantait ce passage [avec quelques petites différences] durant les danses de Souccot.

3. Le Rav Yéhochou'a Cohen et le Rav Yéch'ayahou Winograd ont édité un Siddour extraordinaire, regroupant toutes les coutumes du Gaon de Vilna - Siddour Ezor Elyahou. Le chant se trouve à la page 412, dans les textes récités lors de Sim’hat Beth Hachoéva.

4. On a, également, posé la question à Rav ‘Haïm Kaniewski et sa réponse fut, comme mentionné précédemment : « Le passage ne se trouve absolument pas dans le Zohar. Il tire son origine dans les coutumes du Gaon de Vilna ». Voir Chéélat Rav, volume 1, chapitre 22, page 97 et Or Torah, Tamouz 5777, volume 10, page 1038.

5. Un texte renfermant l’idée du passage en question se trouve dans le Zohar, page 22a sur Vayikra et dans le Targoum Chir Hachirim, chapitre 1, verset 15.

6. Certains de nos maîtres affirment que ce passage ne nécessite même pas de Gueniza [et il est possible de le jeter à la poubelle] étant donné qu’il n’est pas mentionné dans les écrits de nos Sages. Voir Guinzé Hakodech, page 335. Cependant, d’après certains, ce n’est pas une chose à faire, étant donné, qu’après tout, il s’agit d’un enseignement de Torah.

7. Dans l’ouvrage Bé’houkotékha Echta’cha’ [Rav Ouri Sebbag], pages 226-227, l’auteur nous offre de nombreux détails à ce sujet. Ce qui est écrit précédemment se trouve également dans son excellent développement.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN