Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:24 : Mise des Téfilines
05:53 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:56 : Coucher du soleil
22:57 : Tombée de la nuit

Paracha Houkat
Vendredi 8 Juillet 2022 à 21:36
Sortie du Chabbath à 22:58
Afficher le calendrier
Vidéo Importante
Torah-Box & vous
Lundi 4 Juillet 2022

Quelles limites au respect des parents ?

Rédigé le Mercredi 12 Mai 2021
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

J'ai entendu que, d'après le Rambam, il est nous toujours imposé de respecter nos parents, sauf si cela ne les concerne pas, comme le choix des études et le choix de son épouse ou futur mari.

N'y aurait-il pas d'autres limites en référence à la Torah ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31037 réponses

Bonjour,

1. En effet, cette opinion se retrouve dans les écrits de nombreux Richonim. Ils affirment que le Mitsva du Kiboud Av Vaème est en vigueur uniquement lorsque les actions touchent directement le papa ou la maman mais lorsque ce n'est pas le cas, l'enfant n'a pas l'obligation de les écouter. Exemple : le papa refuse [pour des raisons purement personnelles] que son fils se marie avec une jeune fille. Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 240, fin de la Halakha 25. Voir aussi, Tossefot, passage Chékène Hékhchèr Mitsva sur Talmud Yebamot 6a, ainsi que le Rachba, Ramban et le Ritva sur cette référence.

2. Cependant, étant donné que certains décisionnaires pensent que la Mitsva "d'écouter" est tout de même en vigueur, il est préférable que l'enfant prenne en considération la volonté du papa afin de lui éviter une contrariété. Techouvot Véhanhagot, volume 1, réponses 526 et 529.

3. Le Ari zal avait l'habitude de se tremper au Mikvé très fréquemment, mais lorsque sa maman - Sarah - lui a fait part de son inquiétude quant aux risques encourus, il a renoncé à sa manière de faire [durant six mois] pour ne pas la contrarier et pour ne pas lui causer la moindre déception ou le moindre chagrin... Témoignage de l'un de ses élèves, Rabbi Yonathan Saguiss dans Cha'ar Roua'h Hakodech, Darouch 3, page 9.

4. Si le papa refuse que son fils laisse pousser sa barbe : si le fils est certain que son rasoir est absolument Cachère, il peut se raser afin de ne pas contrarier son papa [se raser ne constitue pas une transgression]. Yalkout Yossef - Kiboud av Vaème, page 454, Halakha 32.

5. Si le papa exige de son fils de divorcer, ce dernier n'est pas tenu de l'écouter [sauf s'il s'agit d'une situation mentionnée dans la Halakha]. Yalkout Yossef - Kiboud av Vaème, page 452, Halakha 28.

6. Si le papa refuse que son fils se marie avant d'atteindre un âge avancé [afin d'accumuler des biens ou pour toute autre raison non recevable], le fils n'est pas tenu de l'écouter. Yalkout Yossef - Kiboud av Vaème, page 445, Halakha 23.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN