c Question au Rav : Ranger et nettoyer Chabbath

Ranger et nettoyer Chabbath

Rédigé le Mardi 14 Mai 2019
La question de Anonyme

Bonjour,

Avons-nous le droit de ranger et nettoyer la cuisine ou une chambre le Chabbath ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27713 réponses

Bonjour,

Durant Chabbath, mis à part les travaux interdits, il n’est absolument pas permis de faire des efforts supplémentaires, non nécessaires aux vrais besoins de ce grand jour.

Chabbath ne doit pas être un jour de rangement ou d’organisation de la maison.

Ci-dessous, quelques détails :

La vaisselle

1. Il est permis de nettoyer la vaisselle avec du savon liquide, mais on n’utilise pas une éponge absorbante ou une lavette [ou tampon] ayant les fibres très serrés.

2. Il est interdit de faire la vaisselle pendant Chabbath si elle n'est pas utilisée le jour même, cette interdiction est mentionnée dans le Talmud Chabbath 118a ainsi que dans le Choul'han 'Aroukh chapitre 323, Halakha 6.

3. En ce qui concerne les verres : il est permis de les laver à n'importe quel moment du Chabbath, car il est possible de boire à tout moment, donc au moment du lavage, on ne considère pas l'action comme étant une préparation pour un jour de semaine.

Bien entendu, s'il est certain que les verres ne seront pas utilisés, il est interdit de les laver.

4. D’après certains décisionnaires, il est permis de laver la vaisselle utilisée, même si l'on a des couverts propres, non encore utilisés. Voir Kavod Véhadar, chapitre 8, Halakha 3, note 9.

5. Si la maison est trop « petite » et que la vaisselle non propre porte vraiment atteinte à l'honneur du Chabbath, il est permis de la laver, même s'il est certain qu'elle ne va pas être utilisée durant Chabbath. S’il est possible de la ranger momentanément dans le lave-vaisselle, il faut préférer cette option.

Voir Kavod Véhadar, chapitre 8, Halakha 8 et Yalkout Yossef - Otsar Dinim Laïcha Vélabat [édition 5765], chapitre 24, Halakha 6.

6. Il est permis de mettre des gants en silicone pour faire la vaisselle.

Le nettoyage du sol

1. Si le sol est recouvert de carrelage, bois, lino, etc., il est permis de balayer afin que la maison soit propre en l’honneur du Chabbath. Il va sans dire que le balayage de la maison doit se faire avant l’arrivée du Chabbath, mais il reste permis si, durant Chabbath, il s’est de nouveau sali.

2. Il est interdit d’utiliser une serpillière.

3. Il est permis d’utiliser un balai-raclette en caoutchouc après avoir versé de l’eau sur le sol.

4. Il est également permis de nettoyer le sol avec des feuilles de papier [sopalin, etc.], coupées depuis la veille du Chabbath.

Voir Chmirat Chabbath Kéhilkhata [nouvelle édition - 5775], chapitre 23, Halakha 1-8.

Les meubles

Si cela est nécessaire, il est permis de retirer la poussière [pas lustrer !] se trouvant sur les meubles à l’aide d’un chiffon sec, mais sans utiliser un quelconque produit.

Voir Chmirat Chabbath Kéhilkhata [nouvelle édition - 5775], chapitre 23, Halakha 9.

Les murs

On ne retire pas les toiles d’araignée des murs.

Voir Chmirat Chabbath Kéhilkhata [nouvelle édition - 5775], chapitre 23, Halakha 10.

Les fenêtres

Il est permis de passer une raclette sur les fenêtres afin d’en retirer la buée.

Changer les draps

Il est permis de changer les draps d’un lit si c’est pour le besoin du Chabbath. Sinon, cela est interdit. C’est une Mitsva de préparer la maison avant l’arrivée du Chabbath.

Plier le linge

1. Dans certains cas et sous certaines formes, le pliage du linge n’est pas interdit, mais en l’honneur du Chabbath, on repoussera cette tâche à plus tard.

2. Il est permis de plier le linge et les couvertures sans faire de beaux plis, précis, afin de faciliter le rangement [provisoire] de la chambre en l’honneur du Chabbath.

Voir Or’hot Chabbath, volume 1, chapitre 13, Halakha 82, Pisské Techouvot [nouvelle édition - 5775], chapitre 302, passage 9, note 86 et Chmirat Chabbath Kéhilkhata [nouvelle édition - 5775], chapitre 16, Halakha 47-49.

Le linge non propre

1. Il est permis de placer le linge non propre dans le panier à linge, sauf s’il s’agit d’un habit que l’on n’utiliserait pas, pour rien au monde, dans le but de nettoyer un support quelconque.

2. Le déplacer avec le pied est permis dans tous les cas.

Voir Loua’h Hamouktssé, pages 5 et 18, Pisské Techouvot [nouvelle édition - 5775], chapitre 308, passages 12 et 14.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN