Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:13 : Mise des Téfilines
08:22 : Lever du soleil
12:40 : Heure de milieu du jour
16:56 : Coucher du soleil
17:47 : Tombée de la nuit

Paracha Vayétsé
Vendredi 2 Décembre 2022 à 16:37
Sortie du Chabbath à 17:49
Afficher le calendrier

Relations conjugales à Chavou'ot, permis ?

Rédigé le Lundi 11 Mai 2015
La question de Jonathan B.

Bonjour,

Je voudrais savoir s'il est permis d'avoir des relations conjugales à Chavou'ot ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
32991 réponses

Bonjour,

Il faut distinguer ce qui est une Halakha de ce qui relève de la Kabbale.

1. Selon la Halakha, il est permis d'avoir des relations conjugales le jour de Chavou'ot. Voir Michna Broura, chapitre 240, passage 7 et Cha'ar Hatsiyoun, passage 4.

2. Selon le Ari Zal [Kabbale], cela n'est pas permis. Voir Kaf Ha'haïm, chapitre 240, passage 5. Cependant, si le soir du Mikvé coïncide avec le soir de Chavou'ot, cela est absolument permis, même selon le Ari Zal.

3. Si l'on n'a pas encore un garçon et une fille, cela est également permis, selon le Ari Zal. Voir Biour Halakha, chapitre 240, passage "Milel Chabbath".

4. Vous avez donc la possibilité de choisir entre ces deux solutions en fonction de la conjoncture ou en fonction de votre tendance à vouloir vous comporter conformément à la Kabbale; ce qui n'est pas une obligation.

5. Si le soir du Mikvé coïncide avec le soir de Chavouot, cela est absolument permis.

Voir :

Kaf Ha’haïm, chapitre 240, passage 5,

Michna Broura, chapitre 240, passage 7.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN