Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:27 : Mise des Téfilines
08:35 : Lever du soleil
13:02 : Heure de milieu du jour
17:28 : Coucher du soleil
18:18 : Tombée de la nuit

Paracha Yitro
Vendredi 21 Janvier 2022 à 17:12
Sortie du Chabbath à 18:24
Afficher le calendrier

Respecter des parents non-religieux

Rédigé le Dimanche 14 Octobre 2018
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Un homme dont les parents vont contre la Halakha de façon volontaire a-t-il l’obligation de les honorer ?

Si oui, comment ne pas devenir fou face à la contradiction d’honorer quelqu’un qui va contre la Torah qui est la chose la plus chère au monde ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28877 réponses

Bonjour,

1. L'obligation de respecter ses parents est en vigueur même s'ils ne respectent pas les Mitsvot et que leur conduite n'est pas conforme aux exigences de la Halakha.

Voir Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 240, Halakha 18.

2. Il est absolument permis de faire comprendre à son papa ou à sa maman qu’ils transgressent une faute mais cela doit se faire d'une manière très respectueuse.

3. Il faut éviter de leur dire d'une manière directe et explicite et ne pas mettre leur faute en évidence.

4. Si les parents ne consomment pas des aliments cachères, par exemple, il faut leur dire :

« Papa, maman, il faut consommer des aliments cachères. Il est mentionné à plusieurs endroits des écrits de la Halakha qu’il n'est pas permis de consommer des aliments non cachères. Les conséquences d'un tel acte sont très graves, etc. »

Voir Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 240, Halakha 8 et 11.

5. Chaque jour, vous avez l'obligation de prier pour eux afin qu'Hachem les aide à comprendre la gravité de leurs actes.

6. Je peux vous assurer que si vous agissez ainsi, ils feront Techouva. Mentionnez le prénom de vos parents ainsi que le prénom de leur maman et récitez une prière dans la langue que vous choisirez.

Réussite assurée, tôt ou tard.

Voir Téhilim 145, versets 16 et 18.

7. Vous écrivez :

« Si oui, comment ne pas devenir fou face à la contradiction d’honorer quelqu’un qui va contre la Torah qui est la chose la plus chère au monde ? »

Réponse :

Il est permis de devenir fou mais il est interdit de leur manquer de respect.

Voir Yalkout Yossef - Kiboud Av Vaème [édition 5765], page 354, Halakha 3 et note 3.

8. N’ayez crainte, ce respect n’est pas frappé par l’interdiction de respecter un renégat ou un méchant.

Voir Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 240, Halakha 18.

9. S’il existe une obligation de prier pour que n’importe quel juif fasse Techouva, pourquoi ne serait-il pas ainsi pour ses propres parents ?

10. Le fait même que les parents aient mis au monde un enfant, suffit pour que ce dernier soit reconnaissant et respectueux envers eux.

Voir Séfer Ha’hinoukh, Mitsva 33.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN