Logo Torah-Box

Séder de Pessa'h : pourquoi manger la Matsa aussi vite ?

Rédigé le Mardi 30 Avril 2024
La question de Elias B.

Bonjour Rav,

Pourquoi manger la Matsa pendant le Séder en moins de 4 minutes ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

1. Lorsque la Torah nous enjoint d'accomplir une Mitsva, et plus particulièrement, de consommer un aliment, c'est, bien entendu, suivant des critères bien précis : quantité et durée impartie. Il va sans dire que ces détails d'une importance majeure, ne sont pas laissés au choix de chacun et qu'il faut obligatoirement se conformer aux instructions ayant été transmises, oralement, à Moché Rabbénou sur le mont Sinaï. Rachi, passage Vékazaït Bikhdé Akhilat Prass sur Pessa'him 44a.

2. Consommer la quantité requise durant un laps de temps plus long que celui mentionné dans la Halakha, invalide la Mitsva. Il en est de même si l'on consomme une quantité inférieure à celle qui exigée par la Halakha.

3. Selon la majorité des décisionnaires, la durée impartie débute avec la première bouchée avalée. Or Létsion, volume 3, chapitre 15, fin de la réponse 13, Pisské Techouvot, édition 5781, chapitre 475, note 100.

4. Il est bien de considérer l'opinion des décisionnaires selon lesquels la durée impartie ne doit pas dépasser 2 minutes mais ce n'est pas toujours une chose facile. C'est pourquoi, il est habituel de suivre l'opinion de ceux qui pensent que la durée ne doit pas dépasser 3 ou 4 minutes. 'Arokh Hachoul'han, chapitre 208, Halakha 8, Or Létsion, volume 3, chapitre 15, réponse 13. En cas de vrai besoin [personnes âgées, etc.], il est possible d'adopter une attitude permissive et aller jusqu'à 8-9 minutes.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Michna : Baba Metsia (expliquée par Kéhati)

Michna : Baba Metsia (expliquée par Kéhati)

Commentaire de Kehati dans un langage simple et clair sur la Michna Baba Metsia. 

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN