Logo Torah-Box

Serrer la main d'une célibataire

Rédigé le Dimanche 3 Octobre 2021
La question de Anonyme

Boker Tov Rav,

Nous étions invités à un dîner et mon mari (72 ans) voulait saluer la fiancée du frère de mon gendre, récemment fiancé, en lui tendant la main, et celle-ci a retiré sa main, ce qui a froissé mon mari. Pour lui, la loi ne concerne que les femmes mariées.

Pouvez-vous m'éclairer afin que l'on sache ce que dit la Halakha ?

Je vous remercie.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

La fiancée avait agi correctement et conformément aux exigences de la Halakha. Il est strictement interdit à un homme de serrer la main d'une femme, même si elle est célibataire [et vice versa].

Le Ba'al Hatourim sur Béréchit 24, verset 47 fait remarquer qu'Eliézer a fait très attention de ne pas toucher Rivka [qui n'était pas mariée] lorsqu'il a mis les bracelets sur ses mains. Voir ici :

https://www.torah-box.com/question/rivka-avait-3-ans-a-son-mariage_15508.html

Voir aussi : Gan Naoul, volume 3, chapitre 16, Halakha 1-10 et Halakha 46-48, Kitsour Choul'han 'Aroukh - Nidda [Rav Aharon Pfoïffer ], volume 2, chapitre 1, Halakha 6-7.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Les Ségoulot du peuple d'Israël

Les Ségoulot du peuple d'Israël

Des dizaines de Ségoulot et de prières ayant fait leurs preuves ainsi que des histoires fascinantes sur leur pouvoir insoupçonné.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN