Aujourd'hui à Paris
06:31 : Mise des Téfilines
07:34 : Lever du soleil
13:44 : Heure de milieu du jour
19:53 : Coucher du soleil
20:38 : Tombée de la nuit

Paracha Ki-Tavo
Vendredi 20 Septembre 2019 à 19:35
Sortie du Chabbath à 20:39

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Seul pour réciter "Néfilat Apayim"

Rédigé le Dimanche 4 Décembre 2016
La question de Binyamin B.

Bonjour Rav,

Durant Néfilat Apayim, comment procéder si je suis seul chez moi pour les 13 attributs à réciter ?

Si je suis avec des Ashkénazes ou 'Hassidim ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
16505 réponses

Bonjour,

Le passage des treize attributs de miséricorde récité de suite après la 'Amida

Un Séfarade se trouvant seul à la maison ou dans un Minyan de personnes Ashkénazes ou ‘Hassidim qui ne récitent pas les « 13 Midot Chel Ra’hamim » ne pourra pas les réciter, étant donné qu’il faut être en présence de dix hommes qui récitent ce passage.

Cependant, il lui sera possible de les réciter en les chantant sur l’air des Ta’amim [signes de cantillation] de la lecture du Séfer Torah.

Voir :

Choul'han ‘Aroukh - Ora’h ‘Haïm, chapitre 565, Halakha 5,

Kaf Ha’haïm, chapitre 131, passage 23,

Yé’havé Da'at, volume 1, question 47,

Or Létsion, volume 2, chapitre 9, Halakha 1,

Yalkout Yossef - Hilkhot Téfila, volume 2, chapitre 131, Halakha 14 et 17.

Pisské Techouvot, chapitre 565, passage 5.

D’après certains décisionnaires, après le dernier mot « Vénaké », il faut poursuivre le verset jusqu’aux mots « Vé’al Ribé’im » [Chémot, chapitre 34, verset 7], inclus, afin de bien prouver que l’on ne récite pas une prière, mais que l’on cite un verset en tant qu’étude.

Voir Michna Broura, édition Dirchou, chapitre 565, note 14 et les références rapportées par Kaf Ha’haïm, chapitre 131, passage 23.

Selon Rav Its’hak Yossef, cela n’est pas nécessaire. Voir Yalkout Yossef - Hilkhot Téfila, volume 2, page 405, Halakha 17 et note 17.

Le passage des treize attributs de miséricorde ajouté les lundis et jeudis

Il n’est pas nécessaire de les réciter même en les chantant sur l’air des Ta’amim. On récitera « El Mélèkh Yochèv » jusqu’aux mots « Vékhène Katouv Bétoratakh », inclus.

Voir Or Létsion, volume 2, chapitre 9, Halakha 1.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur