c Question au Rav : Si je trouve de l'argent Chabbath

Si je trouve de l'argent Chabbath

Rédigé le Lundi 15 Juin 2020
La question de Anonyme

Chavou'a Tov,

Si une personne trouve de l'argent pendant Chabbath, le récupère à la main et le met dans la poussette dans une ville où il y a un 'Erouv, a-t-elle fait une 'Avéra ?

Si oui, quelle est la solution pour les prochaines fois ? A-t-on le droit d'utiliser l'argent ?

Comment faire Téchouva ?

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6387 réponses

Chalom Ouvrakha,

Il est évident que l'on n'a pas le droit de déplacer de l'argent Chabbath, du fait qu'il est Mouktsé [voir Choul'han 'Aroukh 334-2] et il est donc interdit, dans le cas où l'on trouve de l'argent, de lé déplacer, même s'il s'agit d'une grande somme [Choul'han 'Aroukh 266-13].

La seule chose qui est tolérée [quoique discutée] est de demander à un non-juif de "garder" cet argent, mais, s'il n'y a pas de 'Erouv, on ne pourra pas lui demander de l'apporter chez nous ou chez le non-juif [Michna Beroura 266,38]. Par conséquent, dans votre cas, puisqu'il y a un 'Erouv dans la ville, vous pouvez demander à un non-juif de vous apporter cet argent chez vous.

Vous pouvez profiter de cet argent malgré l'interdit qui a été réalisé, puisque l'interdit est rabbinique [Mouktsé] et que la personne a fait l'interdit par inadvertance [Choguèg], on pourra donc autoriser a posteriori d'utiliser cet argent [voir Biour Halakha début du Siman 318].

Idem pour ce qui est de la Téchouva, théoriquement, on devrait jeûner 40 jours pour se faire pardonner [voir Rama Siman 334-26 et responsa du Rama 37].

Néanmoins, de nos jours, plusieurs autorités rabbiniques nous font comprendre que ce n'est plus possible de réaliser une telle Téchouva, surtout lorsque l'interdit était rabbinique et par inadvertance [voir Nétivot 'Hochen Michpat 246 et Choul'han Chlomo 26] et on se contentera donc de se calquer à ce qu'écrit le 'Hazon Ich [Techouvot Oukhtavim 45], qui consiste à faire attention dorénavant au respect du Chabbath.

Cependant, certains maintiennent encore la réponse du Rama susmentionnée, qui consiste à jeûner 40 jours [Kovets Techouvot du Rav Elyashiv 3-71 ainsi que le Rav Wozner et le Rav Nissim Karelits, voir Ayil Haméchoulach Borèr 1, note 37, ainsi que Iguérot Moché tome 1-175].

Si vous ne jeûnez pas, vous pouvez aussi organiser des cours sur les Halakhot de Chabbath, cela vous donnera le pardon complet.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA