Aujourd'hui à Paris
04:49 : Mise des Téfilines
06:11 : Lever du soleil
13:57 : Heure de milieu du jour
21:42 : Coucher du soleil
22:39 : Tombée de la nuit

Paracha Pin'has
Vendredi 26 Juillet 2019 à 21:19
Sortie du Chabbath à 22:35


Hiloulot du jour
Rav Ben-Tsion Abba Chaoul
Rav Itshak Halévi Herzog
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Si la Tsédaka sauve de la mort, comment la date de décès est fixée ?

Rédigé le Vendredi 14 Juin 2019
La question de Anonyme

Bonjour,

D'un côté, on dit que la date de notre mort est fixée le jour de notre naissance et que rien ne peut la changer, mais d'un autre côté, on dit également que la Tsédaka sauve de la mort.

Comment réconcilier ces deux enseignements apparemment contradictoires ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
15619 réponses

Bonjour,

En effet, à deux endroits de Michlé [Les proverbes], Chlomo Hamélèkh nous enseigne que "la Tsédaka sauve de la mort" : Michlé 10, verset 2 et Michlé 11, verset 4.

Vous posez donc une bonne question.

Première réponse

Oui ! L’importance de la Tsédaka est tellement grande qu'elle a le pouvoir d'annuler un décret tel que le jour de la mort.

Une preuve [parmi tant d'autres] ?

La fille de Rabbi Akiva devait quitter ce monde le jour de son mariage. Lors du repas, une personne nécessiteuse se présenta et elle s'en occupa [pour accomplir la Mitsva de Tsédaka].

Le matin, à son lever, elle s'aperçut qu'à ses côtés, il y avait un serpent ayant la tête transpercée par une épingle qu'elle retira de sa coiffure au début de la nuit...

Voir Talmud Chabbath 156b.

Une autre histoire, extraordinaire, s'est passée avec Chmouel et son compagnon, Avlat. Voir Talmud Chabbath 156b et Yalkout Chimoni, passage 945 sur Michlé. Voir, également, Talmud Baba Batra 11a, à propos de Binyamin Hatsadik, Ménorat Hamaor dans le chapitre sur la Tsédaka.

Cette puissance de la Tsédaka est mentionnée dans LE livre de la Halakha, par excellence : le Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 247, Halakha 4.

Seconde réponse

Lorsque le verset dit que "la Tsédaka sauve de la mort", cela fait allusion à la "vraie mort". Celle du monde futur [ne pas mériter de vivre dans le monde futur].

Voir Midrash Michlé [Bober], chapitre 11, passage 4.

Tout n'a pas été dit à ce sujet.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur