Logo Torah-Box

Statut de frites cuites dans de l'huile Bassari

Rédigé le Lundi 13 Novembre 2023
La question de Ninim J.

Bonjour Rav,

J'ai quelques questions concernant l'huile de friture. Cela concerne un restaurant.

Si l'on frit du poulet dans une friteuse puis on y cuit des frites, celles-ci seront Bassari ?

Est-ce qu'une grande quantité peut jouer un rôle important, dans quel cas il serait peut-être permis d'être servi dans la même assiette que le poisson (friteuse de 8 litres) ?

Dans le même cas de figure, mais avec le poisson, les frites peuvent-elles être servies avec du poulet ?

Je vous remercie pour votre temps ainsi que pour vos réponses.

La réponse de Rav Aharon SABBAH
Rav Aharon SABBAH
408 réponses

Bonjour,

Si l’on cuit les frites dans cette même huile, elles seront considérées "Bassari", et après leur consommation, il est nécessaire d’attendre six heures avant de manger des produits laitiers. En effet, le goût du poulet s’est imbibé dans l’huile, la rendant ainsi "Bassari" [Pri Mégadim (Michbétsot 95, 1), Rabbi Akiva Eigeir (Yoré Déa 94, 6), 'Aroukh Hachoul’han (95, 3), Ben Ich 'Haï (Kora’h, 15), Kaf Ha’haïm (95, 10) et Badé Hachoul’han (95, 5)].

Pour ce qui est de consommer les frites avec du poisson, il serait logique d’adopter une position rigoureuse, étant donné que l’on considère les frites "Bassari", or il est interdit de consommer de la viande ou du poulet avec du poisson, et, ce, à cause du danger que cela pourrait entrainer [voir Choul’han Aroukh (Yoré Déa chap. 116, 2), Pit’hé Techouva (116, 2) et Kaf Ha’haïm (116, 11)].

La quantité de 8 litres d’huile n’est pas assez suffisante pour annuler le goût du poulet imbibé dans cette dernière.

Il va sans dire que dans le cas où l’autorité rabbinique responsable de la Cacheroute du restaurant en question émet un avis différent, ma modeste réponse s’annule de facto.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Cordialement.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Aharon SABBAH