Logo Torah-Box

Téhilim pendant la grossesse et l'accouchement

Rédigé le Mardi 4 Novembre 2014
La question de Anonyme

Bonjour,

Quels sont les Téhilim spécifiques à faire pendant la grossesse et pour l'accouchement ?

Merci d'avance pour votre réponse.

La réponse de Binyamin BENHAMOU
Binyamin BENHAMOU
2683 réponses

Chalom Mme,

Pendant la grossesse :

Il est bon que le futur papa récite chaque soir (après la lecture du Chéma' du soir) le Téhilim n°20 puis répète le second verset de ce même psaume.

Pendant l'accouchement :

- Lire 12 fois le Téhilim n°20 est une Ségoula reconnue.

- Rav 'Haim Kanievsky conseille de lire ces psaumes : n°1, n°2, n°3, n°4, n°21, n°22, n°23, n°24, n°33 à 47, n°72 à 86 et n°90.

- Le Ben Ich 'Hai recommande de lire le psaume n°20 puis de prier Hachem d'avoir un bon accouchement.

- Le 'Hida dans son livre 'Avodat Hakodèch demande de lire 12 fois le verset « Ya'anékha Hachem Béyom Tsara » (dans le Téhilim 20) et se concentrer sur les lettres Youd Beth Kouf initiales de « Ya'anénou Béyom Korénou »

- Rabbi Na'hman de Breslev dans le livre "Likoutei Etsot" recommande de dire trois fois les mots « Mizmor Létoda » du Téhilim 100. « Létoda » est formé des mêmes lettres que le mot « Tolada », qui signifie ce qui suit, ce qui découle. En cela, on est reconnaissant pour ce qui va venir par la suite, c'est-à-dire sur l’avenir.

- Le Zohar (partie 3, 249) conseille de réciter le psaume n°22, qui est celui de la biche qui fait entendre 70 sons au moment de sa mise à bas.

Quelques précisions :

1. Il est permis à une femme, pendant l'accouchement, de réciter des Téhilim.

2. N'oublez pas de prier vous-même pendant toute la grossesse, que l'accouchement se passe bien pour vous, et que l'enfant soit en parfaite santé, Béézrat Hachem.

Toute l'équipe Torah-Box vous souhaite une Leida Kala !

Olivier découvre le judaïsme

Olivier découvre le judaïsme

Olivier ne s’est jamais posé de questions sur la vie jusqu'au jour où sa mère, sur son lit de mort, lui révèle qu’il est juif...

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Binyamin BENHAMOU