Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
06:44 : Mise des Téfilines
07:46 : Lever du soleil
13:41 : Heure de milieu du jour
19:36 : Coucher du soleil
20:20 : Tombée de la nuit

Paracha Vayélèkh
Vendredi 30 Septembre 2022 à 19:13
Sortie du Chabbath à 20:17
Afficher le calendrier

Trop donner ou savoir dire non

Rédigé le Mercredi 4 Mai 2022
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

J’aime partager et donner mais quand c’est trop, faut-il dire non ?

Je suis au collège et je vide souvent une ramette entière de feuilles en seulement quelques jours alors que je n'en ai utilisé pas plus de dix.

Personne ne pense à ramener ses affaires, ou bien certaines ont, mais ne veulent pas se donner la peine de prendre leurs affaires.

Faut-il dire non ou bien continuer à agir ainsi en sachant que je n'aime pas cette situation, mais je ne veux pas que mon prochain soit embêté ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
32171 réponses

Bonjour,

Si vous remarquez que les élèves exagèrent vraiment et abusent de votre gentillesse [c.q.f.d.], vous êtes en droit de venir à l'école avec, uniquement, le nombre de feuilles dont vous avez besoin.

Explications :

1. Nous avons le devoir de suivre les voies d'Hachem en témoignant de la bienveillance envers ceux qui en ont besoin, d'une manière illimitée, et même si ce n'est pas toujours bien mérité. Voir Dévarim, chapitre 11, verset 22, ainsi que le commentaire de Rachi.

2. Le comportement et l'histoire de Ra'hel Iménou nous ont prouvé et démontré que la gentillesse et la bonté n'ont pas de limite. C'est grâce à elle et à son action de bonté que le peuple juif est, aujourd'hui, existant. Voir Jérémie, chapitre 31, versets 15-16.

3. Nous avons le devoir et la Mitsva de suivre les chemins d'Hachem et de faire le bien sans retenue aucune. Bien entendu, c'est uniquement si la personne est en mesure de le supporter. Chacun à son niveau, chacun selon sa sensibilité, et chacun selon ses convictions.

4. Mais attention ! Il ne faut surtout pas oublier un point d'une importance majeure : la gentillesse et le 'Hessed doivent en toute circonstance être vus à la lueur de la Halakha. La bonté peut couler dans nos veines, mais il est indispensable de s'en remettre, tout d'abord, à la loi figurant dans le Talmud et les écrits de nos maîtres, les décisionnaires.

5. Pour des détails supplémentaires, cliquez sur les liens suivants : 

https://www.torah-box.com/question/hessed-extreme-inceste_39129.html

https://www.torah-box.com/question/le-hessed-c-est-quoi_8117.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Rav Chlomo Its'haki (Rachi).
Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN